Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'Iran et la Turquie appellent à une coopération internationale face à l'agression israélienne



Le président iranien Hassan Rohani et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ont souligné dimanche la nécessité d'agir au niveau international pour s'opposer aux attaques israéliennes contre les Palestiniens. Au cours d'un entretien téléphonique entre les deux dirigeants, M. Rohani a déclaré que la cause palestinienne était le problème commun le plus crucial et le plus pressant de la communauté musulmane mondiale, a indiqué le bureau présidentiel iranien dans un communiqué. Les Etats islamiques devraient coopérer pour faire face à "l'agression" israélienne contre les Palestiniens, notamment par le biais d'organismes internationaux comme les Nations unies et l'Organisation de la coopération islamique (OCI), a-t-il affirmé. Le président iranien a exprimé la volonté de Téhéran d'échanger des vues et de renforcer la coopération TéhéranAnkara pour résoudre les crises en cours en Asie occidentale, dont les crises syrienne et yéménite. Pour sa part, M. Erdogan a décrit les attaques israéliennes contre les Palestiniens comme très préoccupantes, et a appelé à une réaction forte de la part de la communauté internationale, a déclaré le bureau présidentiel iranien. Le président turc a également espéré qu'une réunion de coopération stratégique Ankara-Téhéran se tiendrait dans les mois à venir pour renforcer la coopération entre les deux pays. Dimanche également, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a participé à une réunion d'urgence virtuelle de l'OCI, au cours de laquelle il a accusé l'entité sioniste de "violations flagrantes et systématiques des droits de l'homme, du droit humanitaire et du droit international". M. Zarif a affirmé qu'Israël "ne comprenait que le langage de la résistance", et que les Palestiniens avaient "pleinement le droit de se défendre". Il a également appelé à lancer une campagne juridique et politique "institutionnalisée" contre l'entité sioniste aux niveaux régional et international.

Libé
Lundi 17 Mai 2021

Lu 656 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS