Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


L'IRCAM commémore la Journée mondiale de la poésie


Libé
Jeudi 31 Mars 2022

L'IRCAM commémore la Journée mondiale de la poésie

L'Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM) a célébré, mercredi à Rabat, la Journée mondiale de la poésie, commémorée chaque 21 mars.

Cette célébration, organisée par le Centre des études artistiques, des expressions littéraires et de la production audiovisuelle relevant de l'IRCAM, s'inscrit dans le cadre de l'intérêt qu'attache l'Institut aux Journées internationales et nationales afférentes à la culture et aux arts.

A cette occasion, le directeur du Centre, Ahmad El Mounadi, a souligné que la commémoration de cette Journée très spéciale revêt deux dimensions, l'une symbolique et l'autre stratégique.

Symboliquement, la commémoration renseigne sur l'engagement de l'IRCAM, à l'instar des institutions culturelles et académiques perpétuant cette tradition, à promouvoir le message de la poésie et à faire connaître le rôle de celle-ci en matière culturelle, tandis que le volet stratégique a trait à l'intérêt marqué que porte le Centre à cette forme d'expression linguistique et artistique.

Il a, dans ce sens, rappelé que le Dahir Royal portant création de l'IRCAM stipule que les missions de cette institution consistent, entre autres, à réunir et transcrire l'ensemble des expressions de la culture amazighe, les sauvegarder, les protéger et en assurer la diffusion, en plus de promouvoir la création artistique dans la culture amazighe afin de contribuer au renouveau et au rayonnement du patrimoine marocain et de ses spécificités civilisationnelles.

La célébration de la Journée internationale de la poésie s'intègre justement dans l'essence de ces missions, a-t-il relevé.

Au programme, figuraient des lectures de poésies de Said Hebouti, Said Azouha et Khadija El Hammadi et des hommages rendus à de brillants poètes, en l'occurrence Fatima Kendar, Bimdine Abdessadki, El Moustapha Bouziani, Lahcen Bouzerda, Mouha El Fouh, Sidi Mohamed Ouelmeki, Mahfoud Zeniour, El Hassan Lakrek et El Hassan Ahssine.

La Journée mondiale de la poésie, commémorée le 21 mars de chaque année, célèbre l'une des formes d'expression et d'identité linguistique et culturelle les plus précieuses de l'humanité. Pratiquée à travers l'histoire, dans toutes les cultures et sur tous les continents, la poésie parle à l'humanité commune et aux valeurs partagées, en transformant le plus simple des poèmes en un puissant catalyseur pour le dialogue et la paix, selon l'UNESCO.

La Conférence générale de l'UNESCO, lors de sa 30ème session à Paris en 1999, a adopté pour la première fois le 21 mars comme Journée mondiale de la poésie dans le but de soutenir la diversité linguistique à travers l'expression poétique et d’augmenter les chances des langues en danger d’être entendues.



Lu 486 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira