Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Arlésienne…




L’Arlésienne…
Abdesslam Seddiki n’en a vraiment pas fini de faire accroire aux Marocains qu’ils ont la mémoire courte. A travers ses sorties burlesques, il s’évertue à tenir les chômeurs en haleine. La dernière en date s’est déroulée vendredi dernier à Rabat, lors d'un débat national avec les jeunes sur la question de l'emploi au Maroc organisé par le gouvernement parallèle des jeunes et le Programme voix de jeunes Marocains. Le  plus normalement du monde, il a osé déclarer que «le gouvernement est en cours d'élaborer une Stratégie nationale de l'emploi (SNE) pour contrecarrer le fléau du chômage, notamment parmi les jeunes et les femmes qui sont les plus affectés par ce problème». Amnésie, quand tu nous tiens! Fait-il semblant ou a-t-il vraiment oublié qu’il avait promis, il y a plusieurs mois déjà, de rendre publique cette fameuse SNE vers la fin de 2014? Et au lieu de dévoiler cette dernière, il s’est tout simplement défaussé de sa promesse en balançant un leurre, en l’occurrence un simple rapport-diagnostic, dressant encore et toujours la situation, qui est déjà connue et reconnue de tous ! 
Le ministre ne sait-il donc pas que la jeunesse en général et les diplômés chômeurs en particulier, en ont assez qu’on leur fasse prendre les vessies pour des lanternes? N’est-il pas au fait du proverbe français qui dit: «Vaut mieux une certitude qu’une promesse en l’air»? Alors elle existe réellement cette SNE ou pas? Doit-on s’attendre à en voir ne serait ce qu’un soupçon de couleur ou s’agit-il, in fine, d’une couleuvre à avaler? En tout cas, sa SNE à lui commence vraiment à avoir des airs d’Arlésienne!  

Meyssoune Belmaza
Mardi 3 Février 2015

Lu 737 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés