Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'AMESVI dévoile à Casablanca les grandes lignes de sa mission culturelle




L’Association marocaine des entrepreneurs privés du spectacle et des arts vivants (AMESVI) a dévoilé, lundi à Casablanca, les grandes lignes de sa mission culturelle.
Créée début 2018, l’AMESVI réunit les principaux acteurs de l’industrie culturelle marocaine notamment les entrepreneurs de spectacles vivants dans tous les domaines (humour, musique, théâtre, jeune public) et dans tous les métiers (production et diffusion de spectacles, booking d'artistes, organisation de festivals, programmation de salles, réalisation de résidence artistique, etc...).
Le président de l’AMESVI, Mehdi Laraki, a expliqué, lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation des missions de cette association, que le premier objectif de cette structure est de représenter l’ensemble de la profession et de faire entendre sa voix.
M. Laraki, également fondateur de la société "Top event production", a rappelé que l’association a adhéré à la Fédération des industries culturelles et créatives de la CGEM et compte participer dorénavant aux différents échanges pour être un interlocuteur crédible pour toutes les sphères et métiers qui gravitent autour du monde des arts et du spectacle.
L’AMESVI, a-t-il expliqué, compte favoriser également la formation et le partage d’expériences entre tous les acteurs et la transmission de savoir aux jeunes, ajoutant que l’association est une interface entre les producteurs, les pouvoirs publics et les artistes en constituant une force de proposition auprès des différents ministères, des autorités locales et tous les organismes liés de près ou de loin à la culture.  Aussi, forte de l’expertise reconnue de ses membres, l’association souhaite faire progresser l’offre culturelle du pays et "doper" la capacité de production des producteurs.
En avril 2018, l’AMESVI a mené ses premières actions lors de la 13ème édition de Jazzablanca Festival.

 

Jeudi 18 Octobre 2018

Lu 334 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif