Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Khalid Jbilou remporte le premier prix du concours du court-métrage documentaire


Libé
Mardi 16 Février 2021

Le film “Dar Bensaid entre le passé et le présent” de Khalid Jbilou a remporté, samedi, le premier prix du concours du court-métrage documentaire organisé par la Fondation Salé pour la Culture et les Arts. Au cours de la cérémonie de remise des prix de ce concours axé sur les monuments historiques de la ville de Salé, le deuxième prix estrevenu en ex-æquo aux films “Femmes des mondes oubliés” de Aziza Hallak et “Salé, ville aux sept portes” de Adil Arbouch. Le troisième prix a été décerné au court-métrage “Lorsque les monuments pleurent” de Soufiane El Ankoud. Les lauréats des trois premiers prix ont eu droit à des primes d’encouragement. S’exprimant à cette occasion, le chercheur et membre du juryAbdelmajid Fennich s’est félicité des efforts déployés par les dix candidats participants qui se sont présentés au concours pour mener à bien leurs projets respectifs dans une conjoncture marquée par la propagation de la pandémie de Covid-19, en l’absence de moyens techniques professionnels. Les membres du jury n’ont pas manqué de relever certaines lacunes, particulièrement d’ordre technique et de portée historiques, a constaté M. Fennouch qui a appelé l’ensemble des candidats à fournir plus d’efforts pour développer davantage leurs projets culturels. Le président de la Fondation Salé pour la culture et les arts Lotfi Mrini a souligné que cette première édition du concours du court-métrage documentaire a eu pour ambition de mettre en valeur le patrimoine culturel et de promouvoir le tourisme dans la ville jumelle de la capitale. La Fondation encourage les jeunes talents à donner corps à leurs projets artistiques et culturels de même qu’elle espère développer cette initiative pour les années à venir, a t-il indiqué. “La jeunesse est en mesure de faire valoir le patrimoine culturel de la ville de Salé”, a affirmé M. Mrini, en saluant les projets artistiques ambitieux des dix candidats. Ce concours est ouvert aux acteurs des mondes de l’art et des médias de Salé en particulier, dont les producteurs et amateurs intéressés par la documentation de la mémoire collective à travers des productions audiovisuelles dédiées à la ville (murailles, mosquées, tours, quartiers, écoles etsouks). L’initiative jette la lumière sur la place de la ville de Salé et ses activités tout au long de l’histoire, avec un focussurla valorisation de son legs civilisationnel en vue de le vulgariser auprès desjeunes, tout en s’inscrivant dans le sillage des efforts de la fondation visant à promouvoirl’image de Salé en tant que pôle culturel et artistique et à encourager les travaux audiovisuels marocains consacrés à la ville jumelle de Rabat.


Lu 230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira