Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Khalid Ait Taleb : La situation épidémiologique du Maroc est maîtrisée

Grand oral du ministre de la Santé devant la Chambre des conseillers sur l'évolution de la pandémie du coronavirus




Khalid Ait Taleb : La situation épidémiologique du Maroc est maîtrisée
La situation épidémiologique au Maroc est maîtrisée pour le moment, puisque le Royaume est toujours dans la deuxième étape de la propagation du coronavirus, grâce aux efforts consentis par les pouvoirs publics pour endiguer cette pandémie, a souligné, mardi à Rabat, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.
En réponse à une question centrale sur l'évolution de la pandémie du coronavirus, à la Chambre des conseillers, il a indiqué que les mesures prises, sur Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI, ont permis au Maroc d'éviter 6.000 décès, selon les études.
Il a fait observer que le système national de veille et de surveillance épidémiologiques suit toutes les nouveautés et informations liées à ce virus, notant que le Maroc était l'un des premiers pays à se préparer à faire face à cette pandémie.
Il a, également, affirmé qu’après la proclamation de l’état d’urgence sanitaire et la fermeture des frontières, le Royaume a connu une transition épidémiologique du virus, précisant que les cas d’infection locaux sont désormais majoritaires.
Le ministre a, par ailleurs, évoqué les différentes étapes de la propagation du Covid-19 au Maroc, soulignant que les grandes agglomérations urbaines concentrent l'essentiel des cas confirmés, notamment les régions de Casablanca-Settat, Marrakech-Safi, Fès-Meknès et Rabat-Salé-Kénitra.
Il a également affirmé que la source de décision unique et la proactivité constituent les principales caractéristiques de l'expérience marocaine en matière de lutte contre la propagation du coronavirus, précisant  que ce qui a caractérisé l'expérience du Royaume en matière de lutte contre la propagation du Covid-19 est, notamment, la source de décision unique, incarnée par le Souverain donnant la priorité à la sécurité sanitaire des citoyens.
Le ministre a noté que toutes les mesures proactives prises par les pouvoirs publics sont mises en œuvre sous la supervision de S.M le Roi et que l'ensemble des décisions prises par le gouvernement, après le premier cas d'infection enregistré au Maroc, ont été saluées par plusieurs pays, faisant observer que l'instauration de l'état d'urgence sanitaire, l'appui au secteur de la santé et au domaine du social et le port des masques de protection ont permis au Maroc d'éviter le pire.
L'expérience marocaine s'est également caractérisée, selon Khalid Ait Taleb, par la crédibilité, puisque l'ensemble des pouvoirs publics sont restés en contact permanent avec les citoyens, afin de suivre la situation épidémiologique de manière méticuleuse et transparente.
"Le Royaume a connu une forte mobilisation, compte tenu du niveau d'implication important de toutes les forces de la société dans la mise en œuvre des mesures proactives pour lutter contre la pandémie du coronavirus, avec beaucoup de responsabilité", a-t-il affirmé.

Le Parlacen se félicite de la création du Fonds spécial du Covid-19

Le Parlement centraméricain (Parlacen) a salué les mesures prises par le Maroc pour enrayer la pandémie du nouveau coronavirus, mettant l'accent sur les valeurs de solidarité dont fait preuve le peuple marocain. La présidente de l'institution parlementaire régionale, Nadia De Leon Torres s'est félicitée, à cet égard, de la création sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19, afin d'assurer le financement des mesures de prévention et de lutte contre le Coronavirus et ses effets.
Elle a souligné que la mise en place de ce fonds a permis au Royaume de mobiliser les ressources nécessaires pour contrecarrer cette crise sanitaire.
La création de ce fonds est une fierté pour le Maroc, membre observateur au Parlement centraméricain, a-t-elle en outre indiqué dans un document transmis à la MAP par l'ambassade du Royaume au Guatemala.
Créé en 1991 et basé à Guatemala City, capitale du Guatemala, le Parlement centraméricain est un forum régional visant à favoriser l'intégration des pays d'Amérique centrale. Il comprend six Etats-membres ; à savoir le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, le Panama et la République Dominicaine ainsi que nombre de pays observateurs.

Jeudi 16 Avril 2020

Lu 758 fois


1.Posté par Merzougui le 16/04/2020 09:06
Bonjour
Monsieur le Ministre dans sa phrase je cite:
《grâce aux efforts consentis par les pouvoirs publics pour endiguer cette pandémie,》oublie de dire grâce aux efforts consentis par la majorité de la population qui suit le confinement et continue de le faire.
Cordialement
Prenez soin de vous et de vos proches

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif