Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kevin Spacey inculpé d'agression sexuelle, plaide non coupable




Kevin Spacey inculpé d'agression sexuelle, plaide non coupable
Kevin Spacey a été formellement inculpé lundi d'agression sexuelle par un juge de Nantucket, le comédien plaidant non coupable de ce chef d'accusation, passible de cinq ans de prison. Le juge Thomas Barrett, du tribunal de Nantucket (Massacusetts), a ordonné que l'acteur américain soit laissé en liberté sous caution, au terme d'une courte audience.
L'acteur a plaidé non coupable par le biais de ses avocats et ne s'est pas exprimé à l'audience. Le magistrat a ordonné comme seule obligation de son contrôle judiciaire l'interdiction d'entrer en contact avec la victime présumée ou ses proches et fixé au 4 mars la date de la prochaine audience.
La star de la série télévisée "House of Cards" avait demandé à se faire représenter par ses avocats, mais le magistrat avait refusé, le contraignant à se présenter lundi matin au tribunal. L'inculpation formelle intervient plus de 13 mois après le dépôt de la plainte et constitue une nouvelle étape pour le mouvement #MeToo, après la condamnation de l'acteur Bill Cosby et l'inculpation du producteur Harvey Weinstein. Le chef d'agression sexuelle sur personne de plus de 14 ans est passible de cinq ans d'emprisonnement dans le Massachusetts.
Le jeune homme à l'origine de cette plainte affirme que Kevin Fowler, de son vrai nom, lui a mis, à plusieurs reprises, la main dans le pantalon alors qu'ils discutaient dans un restaurant de Nantucket. Kevin Spacey avait auparavant incité la victime présumée, qui travaillait comme serveur au sein de l'établissement, à boire de l'alcool, le jeune homme consommant plusieurs bières offertes par le comédien. Les enquêteurs disposent d'une vidéo tournée, durant l'incident, par le serveur avec son téléphone dans ce restaurant situé sur l'île de Nantucket, ancienne capitale mondiale de la chasse à la baleine, devenue station balnéaire huppée.
Agé de 59 ans, l'acteur deux fois oscarisé, pour son second rôle dans "Usual Suspects" en 1996 et son premier rôle dans "American Beauty" en 2000, avait indiqué, dans une lettre au juge, qu'il entendait plaider non coupable.

Mercredi 9 Janvier 2019

Lu 565 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés