Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kate Winslet se confie sur les débuts de sa fille Mia Threapleton en tant qu’actrice





Grandir dans l’ombre d’un parent célèbre n’est pas toujours facile. C’est pourquoi, certains enfants de stars préfèrent cacher leurs liens avec leurs géniteurs ou génitrices. Lundi 19 avril, Kate Winslet était l’invitée du talk-show Lorraine sur la chaîne britannique ITV. La vedette de cinéma a révélé que sa fille aînée Mia Threapleton, née de son premier mariage avec le réalisateur Jim Threapleton, était elle aussi comédienne. “Elle est en ce moment en République Tchèque pour le début de tournage d’une série. Je savais que ce moment allait arriver, je l’ai toujours suspecté. Et puis, il y a quelques années, elle m’a dit : ‘Je voudrais essayer’”, a déclaré l’interprète de l’inoubliable Rose dans Titanic.

Aujourd’hui âgée de 20 ans, Mia Threapleton a décroché son premier rôle au cinéma par ses propres moyens. La jeune femme a fait ses débuts dans le thriller dramatique Shadows du réalisateur Carlo Lavagna, sorti en 2020. “Ce qui est bien pour elle, c’est qu’elle a un nom de famille différent du mien donc elle est passée sous les radars et les gens qui lui faisaient passer des castings ne savaient pas que c’était ma fille. C’est important pour son estime de soi évidemment”, a expliqué Kate Winslet, qui est également mère de deux garçons, Joe - dont le père est le cinéaste Sam Mendes - et Bear, fruit de ses amours avec Abel Smith.

Dans un entretien accordé au magazine Variety à l’occasion de la sortie du film Shadows, la jeune actrice a confié qu’elle avait rarement eu l’occasion de rendre visite à sa mère sur des plateaux de tournage. “Ça a toujours été un plaisir unique. C’est une expérience très différente quand cela vous arrive et pas juste quelque chose que j’ai pu observer de temps en temps. Je comprends vraiment pourquoi ma mère nous a toujours fait comprendre que le travail est difficile. Elle a raison ! J’en ai adoré chaque seconde”, a-t-elle raconté.

Libé
Jeudi 22 Avril 2021

Lu 581 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.