Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kamal Daissaoui fait chevalier de l’Ordre des sciences et de l'innovation à Londres




L’enseignant-chercheur et président de l'Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI), Kamal Daissaoui, a été fait chevalier de l’Ordre des sciences et de l'innovation lors du Grand Salon international des inventions, tenu les 29 et 30 août à Londres.
Cette distinction lui a été remise en reconnaissance pour «ses actions en faveur de la recherche scientifique et l’innovation», précise un communiqué de l'EMSI. 
«C’est un grand honneur pour le Maroc et une fierté pour moi-même», s’est félicité Kamal Daissaoui qui est lauréat et Docteur en informatique de l’Université de Nice Sophia Antipolis en France. 
Kamal Daissaoui a commencé sa carrière d’enseignant-chercheur au sein de cette prestigieuse université en 1981, avant d’intégrer l’Ecole hassania des ingénieurs à Casablanca en 1983. 
Par ailleurs, le Maroc, à travers l'EMSI, s’est également vu décerner lors de ce Salon international le «Platinum international Award invention London 2019» pour le brevet smarty factory 4.0.
A travers ses deux laboratoires «SMARTilab» et «LPRI», l’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur a, par ailleurs, décroché deux médailles d’or pour ses deux inventions phares «Smartrafic» et «Smart Factory 4.0».
L’innovation «Smartrafic» est un système décentralisé basé sur l'identification par radiofréquence et le traitement des images, capable de gérer le trafic urbain d’une manière optimale et intelligente, explique le communiqué, faisant savoir que ce système identifie les véhicules en état d'urgence (VVIP, pompiers, ambulances, police) et contrôle le feu de signalisation de manière dynamique.
Quant au projet ''Smarty Factory 4.0'', il s'agit d'un appareil de communication multi-interfaces, multi-protocoles et multi-industries, permettant l’acquisition de données sous forme de trames de bus de mode et d’entrées/sorties analogiques/numériques.
L'EMSI a aussi reçu huit distinctions de huit pays, à savoir le Grand prix d'innovation de l'EFI (Europe France Inventeurs), le Grand prix d'invention de l'Université Norton Cambodia, le Grand prix de l'Association des inventeurs de Thaïlande, le Prix spécial de WIIPA (World Invention Intellectual Property Associations), le Prix spécial de la Fondation Haller pro invention de Pologne, le Prix spécial de FIR (Romanian Inventors Forum), le Prix spécial de l'Association des inventeurs de Croatie et le Prix spécial de l'ECCIPP (Egyptian council for creativity) d'Egypte, conclut le communiqué.

Libé
Lundi 2 Septembre 2019

Lu 1460 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com