Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Jil Jilala” en concert à l'ouverture des Journées du Maroc en Tunisie

L’évènement vise à valoriser les relations distinguées et historiques entre les deux pays




 Le groupe musical mythique "Jil Jilala" s'est produit, samedi soir au Théâtre des Régions de la cité de la culture à Tunis, en ouverture des journées du Maroc en Tunisie, organisées sous le signe "La culture, le dialogue et le bon voisinage". Le public, tous âges et catégories sociales confondus, a pu apprécier les titres les plus connus de cette formation musicale, créée en 1972. "Manifestou takafa", "Assalamou Alaykoum", "Nostalgia", "Leklam lemrassaâ", "Rih lbareh", "Chemâa" et "Lejwad" sont autant de titres remarquables inspirés du malhoun et chaleureusement applaudis par le public qui a afflué en masse sur les lieux de la soirée organisée par l'ambassade du Royaume à Tunis.
Intervenant à cette occasion, l'ambassadeur du Maroc en Tunisie, Latifa Akharbach a affirmé que le Maroc et la Tunisie partagent le souci d'édifier une société éclairée, cohérente et ouverte à travers une action culturelle forte visant à lutter contre l'ignorance et à libérer les esprits et la créativité. Elle a de même relevé l'importance de ce genre de manifestations dans le renforcement de l'interaction et l'échange culturels, rappelant que les deux pays ont mis la culture au centre de leurs préoccupations pour développer leurs relations et contribuer à enrichir le patrimoine universel de l'humanité.
Dans une déclaration à la presse, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed El Aaraj a indiqué que ces journées visent à valoriser les relations distinguées et historiques existant entre les deux pays.
Dans ce sens, il a mis l'accent sur le rôle de la culture dans le renforcement des relations maroco-tunisiennes, précisant que cet événement est l’occasion pour rapprocher les Tunisiens des développements que connaît le Royaume dans plusieurs domaines tels que le théâtre, la musique et l’édition.
M. El Aaraj a indiqué que l'objectif consiste à renforcer ces relations distinguées, en particulier dans le domaine culturel, qui est étroitement lié à la liberté d'expression, à la créativité et à la liberté de pensée.
Pour sa part, le ministre tunisien des Affaires culturelles, Mohamed Zine El Abidine, a indiqué que ces Journées marocaines en Tunisie s’inscrivent dans le cadre d’un partenariat érigé en priorité entre les deux pays depuis de longue date.
Tout en soulignant l’excellence des relations existant entre les deux pays dans un grand nombre de domaines, il a mis l’accent sur les nombreux points communs que partagent les deux pays dans le domaine culturel, notamment ceux liés à l'héritage maghrébin et arabo-islamique.
Il a affirmé que l’action commune entre les deux parties repose principalement sur la culture en tant que débouché humain et social et en tant que plate-forme de développement humain et intellectuel dans un environnement de démocratie et de liberté d'expression et de créativité.
Dans ce même ordre d’idées, il a relevé le lien étroit existant entre la culture d’une part et la démocratie, l’économie et le développement d’autre part.
Plusieurs soirées alternant musique, théâtre et débats ont été au menu de ces journées organisées dans différents espaces de la capitale Tunis.
Après cette soirée, les festivités reprendront le 17 octobre avec une pièce de théâtre intitulée "Maqamate Badiâ Azzaman Al Hamadhani" de feu Tayeb Saddiki, acteur dramaturge et metteur en scène marocain connu comme étant une figure emblématique du théâtre marocain.
La pièce sera interprétée au Théâtre de l’Opéra à la cité de la culture, par la troupe "l’Instant Théâtre".
Le programme des Journées marocaines en Tunisie propose également une rencontre économique, à travers l’organisation d’une table ronde pour examiner les perspectives d'échanges économiques entre le Maroc et la Tunisie et les obstacles qui empêchent leur développement et leur diversification.
Initié en partenariat avec l’Association des anciens étudiants tunisiens au Maroc, cet événement économique auquel assisteront, le 19 octobre, le ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale, Ziad Laadhari et le secrétaire d'Etat tunisien chargé du commerce extérieur, Hichem Ben Ahmed, connaîtra des interventions d’acteurs économiques marocains et tunisiens représentant les patronats des deux pays, les organismes d’investissement et le monde des affaires.
Ces journées seront clôturées avec la musique de chambre et un concert du trio "L’âme du Maroc", prévu le 30 octobre dans le cadre de la manifestation "Octobre musical", initiée par l’Accropolium de Carthage.
"Les Journées du Maroc en Tunisie" est un événement qui se tient en partenariat avec différents ministères et institutions de Tunisie et du Maroc dont notamment les ministères de la Culture des deux pays.

Mardi 16 Octobre 2018

Lu 799 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif