Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

"Je dirais tout à Dieu" décroche le premier prix du Festival Biougra du cinéma des jeunes




Le court-métrage algérien “Je dirais tout à Dieu” de son réalisateur Ben Abdellah Mohamed a décroché le prix de la 5ème édition du Festival Biougra National du Cinéma des Jeunes. Le prix du meilleur rôle féminin est revenu à la comédienne Fatima Zahra Azouagh pour son film “Al Amal”, tandis que le prix du meilleur rôle masculin a été attribué à Hassan Badida dans le film “la page 81”. Le prix du meilleur scénario, quant à lui, a été décerné au film du “Philosophe” d'Abdelatif Fadel et celui du meilleur réalisateur à Rachid El Hazmir.
Ce festival vise à faire connaître la région et à permettre à la population locale de rencontrer leurs comédiens préférés, a affirmé le directeur du festival, Abderrahim Bouhmad.
Quelques 10 courts-métrages étaient en lice dans le cadre de cette manifestation culturelle, qui a été marquée par un hommage rendu à la grande comédienne marocaine Souad Saber et Noura Loultiti.
Le festival a été marqué également par des “masters classes”, une caravane médicale, ainsi que par des visites à des établissements sociaux et éducatifs à Biougra et la province.


 
 

Libé
Mercredi 25 Décembre 2019

Lu 955 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif