Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jazzablanca lance un appel à candidature





Les organisateurs de la 13è édition du Festival Jazzablanca, qui se tiendra du 14 au 22 avril prochain, à Casablanca, viennent de lancer, pour la troisième année consécutive, un appel à candidature destiné aux artistes marocains ou résidents au Maroc. A travers cette initiaitve, le festival s'inscrit dans « une démarche de promotion, de diffusion et de mise en valeur des artistes émergents de la scène marocaine », soulignent-ils dans un communiqué. Les groupes lauréats auront l'opportunité de se produire dans des conditions professionnelles sur l'une des scènes du festival, à l'hippodrome Casa-Anfa et/ou sur la scène BMCI à la Place des Nations unies, précise-t-on.
L'inscription est gratuite et ouverte à toutes les formations musicales déjà établies.
Toutes les formes de musiques actuelles sont concernées. Les candidats devront être en mesure de proposer au moins trois compositions originales et une prestation scénique d'au moins une heure. La date limite d’envoi des candidatures est fixée pour le 15 janvier prochain à minuit.
Jazzablanca, qui promet aux Casablancais 9 jours de partage et de découvertes, dans un univers créatif et cosmopolite, incarne le meilleur de la musique et de Casablanca. Il rassemble des musiques du monde entier, mêlant figures reconnues, groupes confirmés et visages nouveaux, et promeut également les artistes marocains dans le domaine des expressions musicales urbaines.
Trois volets seront à l’honneur lors de cette 13è édition à savoir culturel et social, avec des créations originales, des formations, des ateliers et des expositions gratuites, professionnel, avec des conférences ouvertes au public, la venue de labels et de représentants de festivals nationaux et internationaux, et bien sûr musical, avec la programmation d'artistes venus de tous les continents.



 

Samedi 23 Décembre 2017

Lu 645 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.