Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jazzablanca : Appel à la mise en place de politiques intégrées pour promouvoir les actions culturelles




Les participants à une rencontre sur la place des festivals dans le développement territorial ont appelé, jeudi à Casablanca, à la mise en place de politiques intégrées pour promouvoir les actions culturelles dans les différentes collectivités. Les intervenants à cette rencontre, organisée dans le cadre du 14ème Festival de Jazzablanca, ont mis l'accent sur l’importance de la culture dans son acception la plus large dans la viabilisation des politiques publiques et la dynamisation des tissus économiques.
Le président de Jazzablanca, Moulay Ahmed Alami a indiqué que les politiques doivent prendre conscience du fait qu'il est difficile de réussir un développement territorial équilibré sans la valorisation et le renforcement des actions culturelles, estimant que l’investissement dans le culturel est indispensable pour garantir la paix sociale. Des orateurs ont souligné la pertinence des échanges avec d’autres structures à l’étranger pour tirer profit de leurs expériences en matière notamment de financement et de gestion des manifestations culturelles. Les débatteurs ont interpellé les conseils et les élus locaux à augmenter leur soutien aux festivals pour pouvoir développer le culturel dans le territoire, partant du fait que le progrès de toute société passe obligatoirement par la promotion de l'action culturelle, une vision qui a apporté ses fruits sous d'autres cieux.
Jazzablanca 2019 propose une programmation alliant musiciens de renommée internationale, découvertes du monde et artistes marocains avec 58 concerts, 40 groupes d’artistes, 200 musiciens de 14 nationalités, qui viendront animer cette semaine artistique casablancaise, aux rythmes du jazz, de la soul, du funk, du groove, du rock et des musiques électroniques. Accessible à toute la population, grâce notamment à sa scène gratuite, la programmation a réservé des passages en première partie à 15 groupes de jeunes musiciens sélectionnés suite à l’appel à candidatures lancé au mois de mars dernier. Événement musical ayant pour objectif de rassembler les musiques du monde entier et de mêler "figures reconnues, groupes confirmés et visages nouveaux", le festival promeut également des artistes marocains dans le domaine des expressions musicales urbaines.

Samedi 6 Juillet 2019

Lu 488 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif