Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jain se confie à coeur ouvert sur son burn-out




Une pause s'imposait pour Jain. Après avoir conquis le public grâce à ses tubes Come, Alright ou encore Makeba, et enchaîné les spectacles, l'auteure-compositrice-interprète de 27 ans a pris la décision d'annuler les neuf derniers concerts de sa tournée. Un choix qui est loin d'être anodin.
Dans les colonnes du Parisien qui signe une enquête sur les jeunes stars au bord du burn-out, la chanteuse à la petite robe noire se livre sans détour sur le sien : "Après quatre ans de tournées non-stop, je n'avais plus grand-chose à donner sur scène. J'étais rincée et j'ai préféré m'arrêter que faire un mauvais Bercy", lâche-t-elle avant de revenir sur son parcours intense, aux quatre coins du monde : "En quatre ans, j'ai sorti deux albums et fait 320 concerts dans 16 pays (NDLR : Europe, Amérique du Sud et du Nord, Asie)." Après ce marathon, la jeune femme a choisi de se reposer : "J'ai eu un mois de vacances ! Là, je suis allée au Cap Vert. Ça fait du bien de vivre normalement, sans courir partout, et d'expérimenter sans pression", avoue-t-elle.
Pour ces jeunes chanteurs, il est parfois difficile d'être compris par leur entourage et leurs fans, alors qu'ils semblent vivre un rêve éveillés. Auprès de nos confrères, la star aux multiples récompenses explique les raisons de cette fatigue mentale : "Ce qui fatigue le plus, c'est l'avion, le décalage horaire et le fait de faire de la promotion en France et à l'étranger à la suite. Ça fait trois fois plus de promo. Franchement, je ne me plains pas, c'était cool, mais j'étais crevée. Tout repose sur moi sur scène où je suis seule. C'est beaucoup d'énergie de tout gérer, les machines, le public et comme j'étais lessivée, mon plaisir était moins spontané. Il fallait que je fasse une pause", reconnaît l'interprète de Heads Up, avec quelques regrets : "Mon deuxième album, j'en suis fière mais il a été réalisé dans l'urgence, j'aurais dû prendre plus de temps. Quand un premier disque marche aussi bien, on se dit qu'il faut battre le fer tant qu'il est chaud alors que ce n'est pas vrai. Aujourd'hui, je suis persuadée qu'outre la qualité, c'est la rareté qui paye."

Bouillon de culture

Alanis Morissette
Alanis Morissette, chanteuse canadienne star dont les tubes ont marqué les années 90, a sorti lundi une nouvelle chanson, issue de son premier album en huit ans, et annoncé une tournée pour 2020. La tournée de 31 dates, qui commencera en juin prochain, marquera les 25 ans de son célèbre album "Jagged Little Pill". La chanteuse sera aussi rejointe sur scène par l'Américaine Liz Phair et le groupe Garbage. Alanis Morissette, 45 ans, a donné un avant-goût de son neuvième album en studio "Such Pretty Forks in the Road", prévu pour le 1er mai 2020, avec le single "Reasons I Drink". Avec ses tubes "Ironic", "Hand in My Pocket" et "You Oughta Know", "Jagged Little Pill" racontait les angoisses et les frustrations de la jeunesse de l'époque. Il avait rencontré un énorme succès critique et commercial. Cet album sorti en 1995 a aussi inspiré une comédie musicale qui s'ouvrira cette semaine à Broadway.

Mariss Jansons     
Célébré comme l'un des chefs d'orchestre les plus talentueux au monde, le letton Mariss Jansons est mort à l'âge de 76 ans après une carrière qui l'a amené à diriger les formations les plus prestigieuses, en Europe et aux Etats-Unis. Mariss Jansons est mort à Saint-Pétersbourg, où il résidait et avait effectué une partie de ses études alors que la deuxième ville de Russie s'appelait encore Leningrad. Selon des proches du maestro, cités par des médias russes, Jansons a succombé à une insuffisance cardiaque. Il souffrait depuis plusieurs années de problèmes cardiaques qui l'avaient contraint à aménager ses activités professionnelles. L'annonce de son décès a suscité une pluie d'hommages, notamment de la part des institutions avec lesquelles il a travaillé le plus étroitement.

Libé
Mercredi 4 Décembre 2019

Lu 1521 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com