Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Isabelle Huppert audacieuse au palmarès impressionnant




Du théâtre au cinéma, avec un dernier rôle dérangeant dans "Elle" qui lui a valu dimanche un Golden Globe, Isabelle Huppert est une actrice audacieuse à la carrière impressionnante, marquée par plus de cent films en France et à l'international.
Dans "Elle", thriller subversif du Néerlandais Paul Verhoeven, qui lui a déjà valu plusieurs récompenses américaines, elle campe une femme forte violée par un inconnu. Loin de s'effondrer, elle va traquer son agresseur. Après le Golden Globe de la meilleure actrice dans un rôle dramatique, ce rôle la place comme l'une des favorites pour les nominations aux Oscars.
Paul Verhoeven a répété dimanche qu'il n'y avait selon lui qu'elle au monde qui aurait pu incarner ce personnage, louant "son audace", "son authenticité", "son talent". "Dans les films il n'y a pas beaucoup de choses qui me font peur", assure la comédienne, qui s'apprête à tourner "Eva" avec Benoît Jacquot, cinéaste qui l'a déjà dirigée cinq fois.
Cette brillante actrice caméléon, dont le culot et la capacité à passer de la froideur au comique font merveille, se glisse aussi bien dans la peau d'une fausse ingénue, d'une garce, d'une pianiste sulfureuse ou d'une mère supérieure un peu trop affectueuse. Rousse énergique à la silhouette fine, elle est l'une des actrices françaises les plus prolifiques, récompensée par nombreux prix en France comme à l'étranger, dont un Lion d'or pour sa carrière à la Mostra de Venise en 2005 et un César de la meilleure actrice en 1996 pour "La Cérémonie".
En France, elle a tourné avec certains des plus grands metteurs en scène, dont Claude Chabrol et Maurice Pialat. A l'étranger, elle a été dirigée notamment par l'Autrichien Michael Haneke, les Américains Michael Cimino ou Otto Preminger, les Italiens Marco Bellocchio ou Marco Ferreri, le Polonais Andrzej Wajda, le Coréen Hong Sang-soo ou le Philippin Brillante Mendoza.
Née le 16 mars 1953 dans un milieu aisé, Isabelle Huppert a été formée au Conservatoire avant de débuter au théâtre avec Antoine Vitez ou Robert Hossein. Elle, qui préserve sa vie privée, est mère de trois enfants dont l'actrice Lolita Chammah, avec laquelle elle a partagé l'affiche en 2010 dans "Copacabana" de Marc Fitoussi.

Jeudi 12 Janvier 2017

Lu 833 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs