Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Involys anticipe une baisse de son résultat net pour l’exercice 2017




Le spécialiste marocain en ingénierie et services informatiques, Involys, anticipe une baisse de son résultat net en 2017, impacté par le retard de concrétisation de ses projets, a annoncé la société cotée en Bourse. Bien que son chiffre d’affaires en 2017 devrait s’inscrire en progression par rapport à celui de 2016, Involys anticipe une baisse de son résultat net au titre de l’exercice écoulé, souligne la société dans un profit warning publié mercredi sur le site web de la Bourse de Casablanca.
Cette baisse s’explique par le report d’exécution de phases avancées pour deux projets de tailles significatives, à cause de contraintes internes aux clients concernés, dont un établissement public marocain, qui, après de multiples reports, n’a pu lever lesdites contraintes pour une reprise effective du projet, qu’en fin d’année 2017, explique Involys. Le deuxième cas concerne un projet important se trouvant en phase de déploiement partagé entre deux ministères au Gabon. Le montant cumulé du reste à exécuter sur ces deux projets est d’environ 18 millions de dirhams (MDH), a-t-elle précisé.
Deux autres projets de marché, dont les processus engagés, n’ont pu aboutir à une conclusion en 2017 et qui ont été annulés et reportés à l’exercice 2018 pour une estimation de budget de plus de 4,5 MDH, relève la même source. Un nouveau projet négocié avec une administration gabonaise, qui est arrivé en phase finale  de validation, mais dont la décision de signature a dû être reportée à 2018, a-t-elle indiqué.
La société a également noté que le résultat 2016 avait été exceptionnellement impacté par le dénouement du contentieux avec le ministère de l’Education nationale, jugé en faveur du groupement Siveco-Involys. Cette situation n’affecte pas, selon Involys, la stratégie de développement de l’entreprise qui continue à bénéficier d’un bon positionnement sur le marché, aussi bien national que dans les autres pays d’intervention.
Et d’ajouter que Involys continue à disposer d’une situation financière saine qui préserve son potentiel d’investissement. A fin juin 2017, l’opérateur IT marocain avait réalisé un chiffre d’affaires semestriel de 27 MDH pour un résultat net de 5 MDH. 



Libé
Vendredi 12 Janvier 2018

Lu 753 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.