Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Interpellation de 13 partisans de l’ organisation terroriste “Etat islamique”


Libé
Samedi 29 Avril 2023

Interpellation de 13 partisans de l’ organisation terroriste “Etat islamique”
Le Bureau Central d'Investigations Judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), a procédé, jeudi, en étroite coordination avec les services préfectoraux de la Police judiciaire à l'interpellation de 13 individus partisans de la soi-disant organisation terroriste "Etat islamique", âgés de 19 à 49 ans.

Le parquet chargé des affaires de terrorisme et d'extrémisme a directement supervisé les procédures d'intervention et d'interpellation des suspects suite à des opérations sécuritaires menées dans les villes de Casablanca, Béni Mellal, Mohammedia, Khénifra, Témara, Tiflet, Tanger, Ksar El Kébir, Rissani et Berkane, indique un communiqué du BCIJ.

Les perquisitions effectuées dans les domiciles des individus interpellés ont permis la saisie de plusieurs matériels et supports numériques qui seront soumis aux expertises techniques nécessaires, de publications écrites contenant des discours des théoriciens de la pensée extrémiste et de tracts autorisant les opérations suicide et incitant à la violence.

Selon les données préliminaires de l'enquête, certains des suspects sont impliqués dans la préparation de plans subversifs visant des installations nationales névralgiques, ainsi que des éléments et institutions sécuritaires dans le cadre des opérations du "terrorisme individuel", précise la même source, ajoutant que les mis en cause ont adhéré, de manière effective, à la préparation de ces plans en identifiant les cibles et en menant parallèlement des recherches intenses pour obtenir les informations devant servir dans la fabrication d’explosifs.

Les investigations ont révélé que certains des mis en cause ont tissé des liens suspects avec des éléments terroristes en dehors du Maroc en vue de rallier l’une des branches de Daech, particulièrement dans la région du Sahel et du Sahara.

Les personnes arrêtées ont été placées en garde à vue pour les besoins de l'enquête judiciaire menée par le BCIJ sous la supervision du parquet compétent, en vue d’identifier leurs plans et projets terroristes et d’élucider leurs éventuelles ramifications régionales et internationales avec les organisations terroristes en dehors du Maroc.


Lu 710 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p