Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Inauguration d’un tribunal et d'une section de la Justice de la famille à Youssoufia




Un tribunal de première instance et une section de la Justice de la famille ont été inaugurés, vendredi à Youssoufia, en présence du ministre de la Justice,  Mohamed Benabdelkader.
La réalisation de ces structures judiciaires, construites sur 13.000 m2, pour un coût global de 43,9 millions de dirhams, s'inscrit dans le cadre du Programme national de construction et de mise à niveau de nouveaux tribunaux, visant à assurer un meilleur accès à la Justice.


Le tribunal de première instance comporte 58 bureaux, trois salles d’audience, des espaces d’accueil, deux bureaux réservés aux responsables judiciaires, une salle de réunion, une autre pour la formation, deux salles multifonctions, en plus d’une mosquée, une buvette, un espace dédié aux archives et des espaces de détention.
De son côté, la section de la Justice de la famille comprend seize bureaux, deux salles d’audience et deux salles dédiées aux responsables judiciaires, outre un sous-sol comportant notamment six bureaux et un espace dédié aux archives.
La cérémonie d’inauguration officielle du tribunal de première instance et de la section de la Justice de la famille s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de la province de Youssoufia, de responsables judiciaires et d'élus locaux.
Dans une déclaration à la presse à cette occasion, Mohamed Benabdelkader s'est félicité de la réalisation de ces deux structures judiciaires qui viennent concrétiser la vision du ministère, qui veille à permettre aux composantes de la Justice de travailler dans de bonnes conditions.
Ces établissements sont des projets structurants dans l’espace de cette ville du point de vue de sa position géographique stratégique et de ses normes architecturales alliant authenticité et modernité, a-t-il relevé, faisant part de son admiration pour l’architecture de la section de la Justice de la famille, qui constitue un véritable joyau architectural.
Pour rappel, plusieurs projets sont en cours de réalisation dans le domaine judiciaire dans les provinces de Safi et de Youssoufia: la construction du tribunal de première instance et d'une section de la Justice de la famille à Essaouira (88,2 MDH), du Centre du juge résident à El Hanchane (13,1 MDH), du Centre du juge résident à Tamanar (8,8 MDH) et du Centre du juge résident à Sebt Gzoula (8,2 MDH), ainsi que la mise à niveau du Centre du juge résident à Chemaia (2,5 MDH) et de celui du juge résident à Jemaâ Shaim (3,6 MDH).
 

Libé
Lundi 21 Septembre 2020

Lu 227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Octobre 2020 - 20:20 Les nouveaux avocats d'Agadir prêtent serment