Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Important meeting à Rabat en commémoration du 53ème anniversaire de la révolution palestinienne

Le Maroc réitère à Amman sa constante solidarité avec le peuple palestinien




Important meeting à Rabat en commémoration du 53ème anniversaire de la révolution palestinienne
 La première réunion de la délégation ministérielle arabe restreinte chargée de contrer la décision américaine de reconnaître Al-Qods comme capitale d'Israël, a été l'occasion pour le Maroc, sous la conduite de S.M le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, de réaffirmer sa forte et constante solidarité avec le peuple palestinien frère dans la défense de sa cause juste et le recouvrement de ses droits légitimes, avec à leur tête Al-Qods, première des deux Qibla et troisième Lieu Saint.
Le même jour, le mouvement de libération nationale palestinien Fatah et l'ambassade de Palestine au Maroc ont commémoré, à Rabat, le 53ème anniversaire du déclenchement de la révolution palestinienne en présence d'acteurs politiques marocains et arabes et d'un large public de défenseurs de cette cause.
Dans une allocution de circonstance, l'ambassadeur de l'Etat de Palestine au Maroc, Jamal Al Shobaki, a mis en exergue le rôle de la révolution palestinienne contemporaine et du mouvement Fatah dans le maintien de la cause palestinienne sur la scène internationale, précisant que la révolution demeure un chemin pavé de sacrifices pour le peuple palestinien, et grâce à elle de nombreuses réalisations, au service de cette cause, ont pu voir le jour même dans les moments les plus critiques.
La commémoration annuelle de cet anniversaire est un signe fort de la poursuite de la lutte palestinienne jusqu'à la concrétisation de nos revendications nationales et une expression de la loyauté de notre peuple envers le défunt Yasser Arafat et les martyrs du mouvement national palestinien, a affirmé Al Shobaki.
Il a, par la même, salué les dirigeants qui ont combattu pour consacrer la place de l'Etat palestinien sur la scène politique internationale, des sacrifices qui ont permis à la Palestine d'adhérer à un nombre de traités, de chartes et d'organisations internationales.
Toute stabilité dans le Moyen-Orient est tributaire de l'établissement d'un Etat palestinien indépendant avec Al-Qods comme capitale et le retour des réfugiés à leurs foyers, a martelé l'ambassadeur saluant le rôle du leadership palestinien, en la personne de son président, dans la réalisation de ces exploits au sein des instances internationales.
Par ailleurs, le diplomate a appelé la communauté internationale à assumer ses responsabilités en imposant à l'occupant israélien l'application des décisions des Nations unies et des dispositions des conventions internationales et à mettre un terme aux violations commises contre le peuple palestinien.
L'ambassadeur palestinien a aussi salué le soutien infaillible du Royaume du Maroc, Roi, gouvernement et peuple à la cause palestinienne et le rejet catégorique de la décision des Etats-Unis de reconnaître Al Qods Occupé comme capitale d'Israël.
Pour sa part, Hassan Al Qassem a rappelé, dans une allocution prononcée au nom du secrétariat du Mouvement "Fatah" au Maroc, que la création du mouvement en janvier 1965 a marqué un tournant dans l'histoire du peuple palestinien et de toute la région, notant que "Fatah" a transformé un nombre de réfugiés en un peuple qui porte les armes, s'impose avec force à l'échelle internationale et lutte pour la liberté, l'indépendance et l'autodétermination".
Le mouvement "Fatah" puise sa grandeur dans sa capacité d'assimiler la réalité arabe, islamique et internationale, et d'inciter le monde à soutenir notre cause, a-t-il poursuivi, réitérant le soutien du mouvement "Fatah" au Maroc du président Mahmoud Abbas et les dirigeants palestiniens.
De son côté, le président de l'Association marocaine de soutien à la lutte palestinienne, Mohamed Benjelloun, a mis en avant le combat et les sacrifices du peuple palestinien qui ont tout donné pour défendre leur patrie et leur cause juste, qualifiant le déclenchement de la révolution palestinienne sous la direction du "Fatah" dans les années 60 du siècle dernier de "saut quantitatif dans le processus du mouvement de libération".
La croyance que les terres dérobées reviendront un jour est l'arme de la résistance palestinienne, a-il dit, soulignant que le Maroc continuera à défendre la cause et le peuple palestiniens.
Cette rencontre a été marquée par la projection du film documentaire "La Tempête est passée par ici" de Tareq Yakhlef qui a passé en revue les importantes étapes de la révolution palestinienne, tout en jetant la lumière sur les dirigeants et les grandes personnalités de cette révolution.
De même, une fresque murale de l'artiste marocain Saïd Qodaid, comprenant une image d'Al Qods occupé, du Dôme du Rocher ainsi que des espaces dédiés aux signatures du public et des slogans affirmant qu'Al Qods occupé est la capitale éternelle de l'Etat de Palestine.

 

Mardi 9 Janvier 2018

Lu 751 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés