Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ilyas El Omari présente sa démission du poste de Secrétaire général du PAM

Décisions prises à l'encontre de certains présidents de collectivités territoriales et avertissements adressés aux parlementaires du parti du Tracteur




Ilyas El Omari présente sa démission du poste de Secrétaire général du PAM
Le Secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), Ilyas El Omari, a présenté, lundi à Rabat, sa démission de son poste, a annoncé le Bureau politique du parti.
"Eu égard à sa responsabilité politique en tant que Secrétaire général ayant supervisé les différentes phases qu'a traversées le parti pendant plus d’un an, dont les échéances électorales, Ilyas El Omari a présenté sa démission de son poste de Secrétaire général du PAM, tout en soulignant qu’il restera, comme il l'a toujours été, un militant au sein du parti et de ses organes", précise le PAM dans un le communiqué, parvenu lundi soir à la MAP.
Après une discussion approfondie, poursuit la même source, "les membres du Bureau politique ont convenu à l’unanimité de rejeter cette décision prise de manière unilatérale par le Secrétaire général", ajoutant que face à l'insistance d’Ilyas El Omari, le Bureau politique a décidé de soumettre cette décision à l'avis du Conseil national du parti.
Par ailleurs, rapporte la même source, le bureau politique du parti, réuni lundi à Rabat, a suivi la présentation et les interventions des membres, y compris un exposé du Secrétaire général et du comité d'évaluation du bilan du parti depuis sa création il y a neuf ans, ainsi qu’un rapport sur les activités des deux groupes parlementaires et de l'Instance nationale des élus et d'autres rapports portant sur les aspects organisationnels et administratifs du parti.
Selon le communiqué, le Bureau politique a également examiné et discuté l’actualité politique, économique et sociale du Maroc, tout en soulignant que suivant une lecture réaliste et une évaluation objective de la situation après environ deux ans des élections régionales et communales et dix mois des législatives, le Bureau politique a fait état d'une série de conclusions relatives au degré d'engagement et du respect des décisions émanant du parti et de ses instances décisionnelles.
Parmi ces conclusions figure le fait que certains présidents de collectivités territoriales ont indiqué qu'ils ne peuvent pas poursuivre leurs missions correctement en raison de la faiblesse des moyens et de l'absence d'une interaction positive du gouvernement.
Le PAM annoncera, par ailleurs, les décisions prises à l'encontre d’autres présidents de collectivités territoriales n’ayant pas respecté les directives et les décisions du parti, relève le communiqué.
S’agissant de l'action parlementaire, le parti adressera des avertissements aux parlementaires qui n’ont pas respecté le Code de conduite et rendra publics les noms des parlementaires absents lors des séances parlementaires et des réunions des commissions permanentes, et ce dans le cadre du respect du principe de corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes et du slogan prôné par le parti lors de la campagne électorale, "Le changement, maintenant".

Mercredi 9 Août 2017

Lu 1076 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés