Icône de la chanson française, Christophe tire sa révérence


Samedi 18 Avril 2020

Icône de la chanson française, Christophe tire sa révérence
Le chanteur français Christophe, interprète des "Mots Bleus" et d'"Aline", s’est éteint, dans la nuit de jeudi à vendredi à Brest l’âge de 74 ans, des suites d'une maladie pulmonaire, a annoncé sa famille. Daniel Bevilacqua de son vrai nom avait été hospitalisé et admis en réanimation le 26 mars dans un hôpital de Paris pour un emphysème, avant d'être transféré à Brest. "Christophe est parti. Malgré le dévouement sans faille des équipes soignantes, ses forces l'ont abandonné", ont écrit son épouse et sa fille Lucie dans un communiqué. "Avec la disparition de Christophe, la chanson française perd une part de son âme, mais le bleu doux-amer de ses chansons est indélébile", a écrit sur Twitter le ministre de la culture Franck Riester.
Né le 13 octobre 1945 à Juvisy, dans l’Essonne, Christophe est issu d'une famille d’immigrés italiens. Très tôt, il se passionne pour le cinéma et tombe amoureux de "l'American way of life". Adolescent, il abandonne tôt l'école et apprend à jouer la guitare et l’harmonica avant de lancer sa carrière avec le groupe "Danny Baby et les Hooligans", puis choisit la voie solo. Auteur-compositeur-interprète, Christophe connaîtra le succès dès "Aline", sortie en 1965, qui lui offre une reconnaissance en France où il est numéro un des charts, mais aussi à l’internationale. A cette époque, Christophe compose d'autres succès comme Les Marionnettes, J'ai entendu la mer ou Excusez-moi Monsieur le professeur et enchaîne les succès avec des albums qui marqueront des générations et l'histoire de la chanson française. Christophe a reçu une Victoire de la musique en 2003 pour son spectacle à l'Olympia et a été élevé au rang de chevalier de la Légion d'honneur le 31 décembre 2014. Son dernier album, "Les Vestiges du Chaos", était sorti en 2016.

Bouillon de culture

Brian Dennehy

L'acteur Brian Dennehy, gueule de Hollywood qui avait notamment incarné le shérif harcelant Sylvester Stallone dans "Rambo", est mort à l'âge de 81 ans, sans lien avec le coronavirus, a annoncé jeudi son agent.
Spécialiste des seconds rôles et jouant souvent les méchants, il avait également été remarqué dans "Roméo et Juliette» ou les séries "Dynastie", "Dallas" et plus récemment dans "Blacklist". Avec des dizaines de films à son actif, Brian Dennehy était aussi un acteur de théâtre confirmé, qui s'est illustré à Broadway et a remporté deux Tony Awards, plus grandes récompenses théâtrales aux Etats-Unis. Il avait joué aux côtés de Robert De Niro et d'Al Pacino en 2008 dans le film policier "La Loi et l'Ordre". L'acteur est mort de causes naturelles sans rapport avec la pandémie de coronavirus et s'est éteint mercredi soir à son domicile du Connecticut, a indiqué son agent dans un communiqué transmis à l'AFP. "Charismatique, d'une générosité sans limites, il était un père et un grand-père fier et dévoué, il manquera à sa femme Jennifer, à sa famille et ses nombreux amis", a écrit sur Twitter sa fille Elizabeth, elle-même actrice.

 


Lu 544 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.