Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hommage époustouflant à la légende vivante d'Hollywood, Robert Redford





Un hommage époustouflant et exceptionnel a été rendu, vendredi soir dans la cité ocre, dans le cadre de la 18ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), à la légende vivante d'Hollywood et l'un des monuments du cinéma mondial, Robert Redford, qui a, tout au long de sa carrière extraordinaire, profondément marqué l'histoire cinématographique contemporaine et en est, très vite, devenu l'une des figures majeures.
Lors de cette cérémonie fabuleuse et mémorable, rehaussée par la présence d'éminentes personnalités et de figures emblématiques du 7ème art international, l'Etoile d'Or du Festival a été décernée à Robert Redford par l'actrice, Chiara Mastroianni et la scénariste et réalisatrice Rebecca Zlotowski.

"Lorsqu'on parle de Robert Redford, on doit inventer un nouveau mot qui englobe réalisateur, acteur, producteur, scénariste et défenseur de l'environnement et du cinéma indépendant", ont-elles souligné, mettant en avant sa carrière "prodigieuse" et son "impressionnante" filmographie à succès mondial.
Sous une pluie de flashs des photographes qui voulaient immortaliser ce moment inoubliable et les applaudissements et cris de joie d'un public sous le charme d'un artiste surdoué, Robert Redford a exprimé ses vifs remerciements à S.M le Roi Mohammed VI et à SAR le Prince Moulay Rachid pour cette belle distinction et l’accueil chaleureux qui lui a été réservé par le Royaume. "J'ai vraiment de la chance d'être présent parmi vous aujourd'hui à Marrakech.
C'est un réel honneur et plaisir", s'est-il réjoui, exprimant son immense joie de retourner à Marrakech, la ville dans laquelle il avait tourné un film en 2001. "J'ai une relation spéciale avec le Maroc. J'admire énormément sa diversité, sa richesse, sa culture et ses traditions", s'est-il félicité, ajoutant que "puisque tout est basé sur le feeling, je vous dis que je me sens très bien d'être ici".
Cet hommage a été également marqué par la projection d'extraits des films les plus célèbres de Robert Redford, ainsi que du long métrage "The Old Man & the Gun" de David Lowery. 

Libé
Dimanche 8 Décembre 2019

Lu 1210 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif