Aucun événement à cette date.



Hommage au regretté Boujemaâ Oujoud, alias « Ba Azizi »

Vendredi 5 Janvier 2024

Le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a annoncé le décès de l’artiste Boujemaâ Oujoud, alias "Ba Azizi", mercredi dans une clinique à Casablanca à l’âge de 83 ans, des suites d’une longue maladie.

Le défunt est considéré comme l’un des pionniers de l’art et du théâtre au Maroc, devenu célèbre dans les années 60 grâce à ses pièces théâtrales et ses œuvres télévisées, a relevé le ministère.

Dès son jeune âge, feu Boujemaâ Oujoud a rejoint les vétérans du théâtre comme El Bachir Laâlaj, Bouchaïb El Bidaoui et Abderrahmane Souiri, que Dieu ait leur âme, pour entamer sa carrière artistique sur les planches, a-t-on rappelé. L’artiste a brillé dans les années 60 dans un ensemble d'œuvres théâtrales, radiophoniques et télévisées où il incarnait, pour la plupart, le rôle de serviteur qui était à l’origine de son pseudonyme "Ba Azizi", a ajouté la même source.

Feu Boujemaâ Oujoud a souffert, au cours des dernières années, de maladies successives ayant entraîné la détérioration de son état de santé.

A cette occasion, le ministère a exprimé ses sincères condoléances et sa compassion à la famille du défunt ainsi qu'à sa famille culturelle et artistique, implorant le Très-Haut de l’entourer de Sa Sainte miséricorde et de l’accueillir dans Son vaste paradis.

Bouillon de culture

Théâtre
 
La pièce de théâtre "Souk Metyar" de la troupe Comédrama de théâtre et de culture d'Oujda a été donnée en représentation mercredi soir à Taza.
La représentation de cette pièce, mise en scène par Mustapha Ramdan, s'inscrit dans le cadre d'une tournée artistique organisée par la troupe de théâtre dans le cadre du programme d'appui à la production théâtrale du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

Cette œuvre théâtrale représente un voyage artistique mêlant des thématiques locales et humanistes, portant un regard critique sur les questions qui entravent le développement social, politique et psychologique de l’homme contemporain, avec un focus sur les sociétés arabes en général et marocaine en particulier.

Avec à l’affiche Hajria Amara, Bouchra El Meznab et Abdehak Laftas, entre autres, cette pièce de théâtre s’appuie sur l’humour noir et la parodie pour aborder des questions d'actualité sérieuses.
Dans une déclaration à la MAP, le comédien Abdelhak Laftas a indiqué que le spectacle présenté au public de la ville de Taza est le sixième du genre à l'occasion d'une tournée artistique menée par la troupe Comédrama, dans le cadre du programme de soutien à la production théâtrale.

Il a ajouté que la pièce aborde des questions de nature humaniste, dont certaines sont liées à la situation arabe actuelle, et d'autres aux problèmes sociaux et politiques nationaux ayant trait au quotidien des citoyens.
 
Exposition
 
L’artiste Noureddine Babrahim expose ses récentes œuvres artistiques à la Mamounia à Marrakech, sous le thème "Éclats d’âme".
A travers cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 25 janvier courant, cet artiste invite le public à immerger dans de vibrantes histoires racontées à coups de pinceaux.

Dans cette exposition, des formes énigmatiques et couleurs expressives tissent les états d’âme évoqués par l’art de Noureddine Babrahim, indique la note de présentation de cette exposition, relevant que cet artiste incarne l'exemple d'un "entrepreneur artistique", réussissant à marier habilement artisanat et luxe, tout en laissant une empreinte artistique distinctive dans le domaine de la création.

La vision audacieuse de cet artiste témoigne d'une carrière où l'art et l'entrepreneuriat se rencontrent avec élégance.
Noureddine Babrahim a orienté son talent vers la fabrication de barbecues, ajoutant une dimension artistique unique à chacune de ses créations.
Sa passion vibrante pour les couleurs a été le moteur d'une nouvelle énergie créative, le poussant à innover.

À travers ses œuvres, cet artiste parvient à exprimer avec finesse la réalité qui l'entoure, tout en explorant les profondeurs de son imagination enfouie dans son subconscient.
A rappeler que le vernissage de cette exposition aura lieu le 13 janvier courant.
 

Libé

Lu 1470 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe






Inscription à la newsletter