Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Hollywood rend hommage à Chemsou Belarbi


H.B
Mardi 6 Octobre 2020

Il s’appelle Chemsou Belarbi. Il a 33 ans et son nom figure aujourd’hui parmi les figures mythiques du livre hollywoodien "BUKS OF AMERICA" édité par la Fondation de Hollywood. Une place méritée grâce à son talent en tant que « graphic designer » spécialiste dans la création des affiches de films à la main. « Robert Gatewood, le fameux producteur hollywoodien m'a appelé et m’a informé qu'il allait publier mon histoire dans ledit livre. Ensuite, le célèbre acteur hollywoodien Vincent Lyn a écrit un article son mon parcours personnel et professionnel. Pour lui, mon histoire est un exemple des enfants qui ont enduré la pauvreté mais qui n’ont pas lâché prise et qui ont réussi à réaliser leurs rêves malgré les obstacles et les difficultés », nous a-t-il raconté.
En réponse à la question pourquoi a-t-il opté pour les méthodes traditionnelles de dessin et pourquoi il continue dans cette direction, notre artiste évoque une relation passionnelle qui remonte à l’enfance. D’autant plus que le dessin numérique manque, selon lui et à l’inverse de celui traditionnel,  d’authenticité, d’innovation et de touche artistique. « Et ces sont ces critères qui distinguent mes travaux parmi la communauté des créateurs d'affiches au niveau  international », a-t-il précisé.
Concernant la réalité de la création artistique des affiches dans le monde arabe et de la perception des professionnels du cinéma sur cet art, notre interlocuteur s’est désolé de l’absence totale des écoles de formation dans le monde arabe destinées à enseigner l'art de la création des affiches de cinéma alors que cet art est en nette évolution en Occident. Notamment avec le développement de la technologie numérique. « Si les affiches faites à la main ont accompagné l'émergence du cinéma, aujourd'hui, ils ne font plus recettes et sommeillent  dans  les musées. Même en Occident, les artistes ont commencé à se plaindre mais cet art restera respectueux de par son histoire », nous a-t-il souligné.
Sur l’apport de nouvelles technologies à cet art, Chemsou Belarbi nous a expliqué que la technologie numérique a beaucoup offert  à cet art, notamment aux niveaux des effets spéciaux, de l’esthétique, les effets d'ombre et de lumière et la forme d'écriture et le  contrôle des couleurs.
 


Lu 726 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 15 Août 2022 - 10:22 Moga Festival de retour à Essaouira