Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hip hop, soul, break-dance et graffiti à l’Institut Cervantès : La culture urbaine s’invite à Casablanca




Hip hop, soul, break-dance et graffiti à l’Institut Cervantès : La culture urbaine s’invite à Casablanca
Dans le cadre de ses activités culturelles, l’Institut Cervantès de Casablanca organise un concert de soul, hip hop, breake-dance et de Graffiti au féminin, vendredi 17 à la salle de spectacle à partir de 19h.
Des artistes espagnoles et marocaines prendront part à cette soirée très spéciale autour d’un projet qui vise à promouvoir la rencontre avec la femme urbaine à travers la création artistique.
Il s’agit de femmes qui s’affirment avec force pour se frayer un chemin dans les expressions urbaines  de la culture.
Cette soirée est également l’occasion de voir à l’œuvre et d’apprécier à sa juste valeur le talent d’une jeune artiste de Bilbao à travers des prestations mettant en valeur la pratique du graffiti.
Le hip-hop et la soul sont au centre de cette soirée avec les chanteuses casablancaises du groupe Tigresse Flow et espagnoles Ikah de Madrid, Arianna Puelo de Gironna et Lady Funk,  DJ de Saragosse. Movie One et Ther de Barcelone présenteront à cette même occasion un show break-dance tel que l’apprécient les jeunes Casablancais.
Jeunes et émergentes, elles s’imposent dans le paysage de la culture urbaine.
Dans l’esprit d’échange des deux cultures, l’occasion est d’offrir au public casablancais un moment unique à travers les créations récentes de ces jeunes femmes artistes.

L
Jeudi 16 Avril 2009

Lu 187 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés