Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hassouna Mosbahi, le célèbre romancier et écrivain tunisien séduit par le Maroc


Hassouna Mosbahi, le célèbre romancier et écrivain tunisien séduit par le Maroc
L'écrivain tunisien Hassouna Mosbahi s'est fait une place de choix auprès des lecteurs marocains surtout que le nom de ce célèbre romancier est lié au Forum d'Asilah à travers lequel il n'a cessé d'exprimer son amour pour le Maroc.
Dans un entretien accordé à la MAP, M. Mosbahi a rappelé que depuis sa première visite au Maroc en 1981, il accorde une grande importance au Royaume.


Le Maroc, a-t-il dit, représente un horizon culturel qui me libère de l’horizon tunisien restreint et c’est pour cette raison que "j’ai accompagné les expériences d'écriture en matière de création littéraire, d'art et de peinture".

"J’ai côtoyé plusieurs noms de la scène culturelle marocaine notamment Mohamed Choukri, Mohamed Zefzaf, Mohamed Bennis et Abdelkbir Khatibi", a indiqué M. Mosbahi, rappelant qu’il se rendait régulièrement au Maroc même après son installation en Allemagne dans la perspective d'enrichir son expérience et son savoir culturels.


Pour cet écrivain, le Maroc est sur la bonne voie, relevant dans ce sens que le Royaume accorde une grande importance au volet culturel.

Il a également rappelé que lors de son séjour dans les provinces du Sud, il a observé que la culture revêt une grande importance et contribue à la sensibilisation des citoyens, mettant l’accent sur les efforts déployés pour construire des musés et des institutions culturelles, tout en ajoutant que la culture apprend aux gens à aimer.


Ce lauréat du 6ème Prix Mohamed Zefzaf pour le roman arabe a, en outre, souligné que le Maroc a réussi à préserver les acquis réalisés grâce notamment à la mise en place d’un modèle distingué au niveau régional et continental, formulant le vœu que la culture occupe à nouveau une place de choix dans son pays.


S’agissant de son amour pour Asilah, il a fait savoir que cette ville est liée au nom de Mohamed Benaissa qui a fait d’elle un centre culturel rayonnant dans le monde.

La valeur artistique et intellectuelle des travaux de l'écrivain a grandement enrichi la littérature arabe et contribué au rapprochement entre l'Orient et l'Occident, le Nord et le Sud.

Libé
Jeudi 29 Juillet 2021

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS