Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hakim Benchamach salue les valeurs de solidarité et de sacrifice de la société marocaine




Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a souligné, vendredi à Rabat, que l'ouverture de la session parlementaire du printemps dans la situation sanitaire actuelle, se veut une opportunité pour mettre l'accent sur les valeurs de sacrifice et de solidarité dont a fait preuve la société marocaine.
S'exprimant à l'ouverture des travaux de la 2ème session de l'année législative 2019-2020, il a souligné que cet événement constitue une opportunité pour exprimer la fierté de la Chambre des conseillers quant aux valeurs de sacrifice, de solidarité nationale et de mobilisation collective qui ont été démontrées par les différentes composantes de la société marocaine, mettant l'accent sur la forte implication de tous les membres de cette institution législative dans la campagne de contribution au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus, conformément aux Hautes instructions de S.M le Roi Mohammed VI.
Il a, également, salué la grâce Royale accordée à 5.654 détenus des différents établissements pénitentiaires durant cette période exceptionnelle, ainsi que la mobilisation de la médecine militaire pour renforcer les équipes de santé dédiées à la gestion de cette pandémie, se félicitant des mesures proactives prises par les pouvoirs publics pour faire face au Covid-19.
Hakim Benchamach a, en outre, salué l'esprit de responsabilité et de patriotisme des commissions parlementaires au cours de la période entre les deux sessions, à travers l'interaction positive avec les efforts du gouvernement visant à lutter contre l'actuelle crise sanitaire, ainsi que le respect total des mesures de santé préventives prises lors de leurs réunions, appelant l'ensemble des membres de la Chambre à être vigilants pendant l'exercice de leurs fonctions.
Il a, aussi, rappelé l'implication de la Chambre des conseillers dans la mobilisation nationale dans la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus, notamment à travers l'audition de l'exposé du ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration devant la commission des finances et du développement économique, sur le projet de décret portant création d'un compte spécial dédié au fonds de gestion du coronavirus, l’adoption par la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville du projet de décret-loi 2.20.292 sur les dispositions relatives à l'état d'urgence sanitaire et aux procédures de sa déclaration, ainsi que l’adoption par la commission des finances et du développement économique du projet de décret-loi n° 2.20.320 relatif au dépassement du plafond des emprunts extérieurs.
Le responsable a noté que la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus a entravé l'examen de plusieurs textes législatifs, notamment le projet de loi 72.18 relatif au système de ciblage des bénéficiaires des programmes d’appui social et portant création de l’agence nationale des registres, le projet de loi n° 38.18 relatif à la réorganisation de la Fondation Hassan II des œuvres sociales des agents d'autorité relevant du ministère de l’Intérieur, de même que le projet de loi n° 60.18 relatif à la Fondation des œuvres sociales des fonctionnaires de la Direction générale de la Protection civile.
Concernant le contrôle de l’activité gouvernementale, Hakim Benchamach a affirmé que les membres de la Chambre œuvrent à renforcer davantage leur rôle de contrôle, notamment à travers des questions écrites et orales.
Il a, en outre, relevé que la période entre les deux sessions a été marquée par un événement important, à savoir l'organisation d'une journée d'étude sur le contrôle a posteriori de la mise en œuvre des lois, un sujet qui suscite de plus en plus d'intérêt au niveau international, évoquant également l'organisation du cinquième forum parlementaire sur la justice sociale à la Chambre des conseillers, organisé sous le thème "L'élargissement de la classe moyenne: locomotive du développement durable et de la stabilité sociale".

Lundi 13 Avril 2020

Lu 730 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif