Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki reçoit des ministres de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique en Afrique

Mohamed Benabdelkader : Le CAFRAD doit jouer son rôle de catalyseur du développement




Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a reçu, mardi en présence de Mohamed Benabdelkader, les ministres de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique en Afrique participant à  la 55ème session du Conseil d'administration du CAFRAD.
En l’occasion, il a loué la qualité et le niveau des relations séculaires entre le Maroc et les autres pays du continent africain.
Il a, en outre, exposé les acquis réalisés par le Royaume en matière de réforme institutionnelle. Lesquels ont été couronnés par l’adoption de la Constitution de 2011 et l’élargissement des prérogatives de la Chambre des représentants
Concernant la 13ème édition du Forum ministériel panafricain sur la modernisation de l'administration publique et des institutions de l'Etat dont le thème a trait à "La lutte contre la corruption dans les services publics en Afrique en tant qu'élément d'opérationnalisation de la gouvernance publique responsable", Habib El Malki a précisé que cette problématique s’impose actuellement à l’administration publique marocaine pour nombre de raisons dont la mondialisation, l’existence d’institutions et d’instances constitutionnelles de bonne gouvernance, les nécessaires conditions de protection de la dignité des citoyens ainsi que la volonté de répondre à leurs attentes en matière d’éducation, de santé et d’emploi.
A signaler, par ailleurs, que le ministre chargé de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, a précisé, mardi à Rabat, lors de la séance inaugurale du 55ème session du Conseil d’administration du CAFRAD, que celui-ci est appelé plus que jamais à répondre aux besoins pressants des pays africains en matière de réforme de l’administration et de renforcement des capacités institutionnelles.
Il a également souligné que la redynamisation de cette institution va, certes, lui permettre de jouer pleinement le rôle de catalyseur de développement économique et social en Afrique, en adoptant une stratégie fondée sur une vision, une mission et une dynamique nouvelle qui doit s’adapter aux impératifs qui sont conformes aux pays africains.
Il a aussi fait savoir que le CAFRAD est une institution qui constitue un capital d’idées et de savoir-faire accumulés depuis cinq décennies et représente un lieu de rencontre entre les ministres de la Fonction publique et des experts pour l’échange d’expériences et d’expertises au sujet d’intérêt commun en matière de bonne gouvernance et de réforme de l’administration.
C’est ainsi que la formation et le partage des expériences en matière de bonne gouvernance et de réforme de l’administration ont toujours été une valeur importante dans les relations de coopération du Maroc avec son espace africain, a-t-il ajouté.
C’est dans cette perspective, que le ministère de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique a lancé des projets de réforme de l’administration qui mettent le citoyen au cœur de ces préoccupations, en vue d’améliorer la relation de l’administration avec le citoyen, de favoriser le capital humain en tant que levier du développement économique, de consolider les principes de bonne gouvernance et d’améliorer l’organisation afin de mieux accompagner la régionalisation et de renforcer l’efficacité de la gestion administrative, a-t-il dit.
Pour sa part, le directeur général du CAFRAD, Stéphane Mouandjo, a mis l’accent sur les principaux axes de l’ordre du jour de cette réunion.

Libé
Jeudi 6 Juillet 2017

Lu 952 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés