Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki : Le Maroc a franchi de grandes étapes dans les réformes




Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a reçu mardi au siège de la Chambre M. Bogdan Klich, le rapporteur de la Commission des questions politiques et de la démocratie de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).
Lors de cette rencontre à laquelle a pris part la délégation marocaine à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Habib El Malki a mis en exergue  la qualité  des relations entre le Parlement marocain et l’APCE au sein de laquelle le Maroc jouit du statut de « Partenaire pour la démocratie », tout en soulignant que le Maroc a franchi de grandes étapes dans la consécration de l’indépendance de la justice, la défense des droits de l’Homme, l’amélioration des conditions de la femme marocaine et la protection des enfants, la réforme de l’enseignement et autres chantiers de réforme entrepris par le Royaume.
Concernant le chantier de la réforme de la justice, le président de la Chambre des représentants a évoqué les mesures prises par le Royaume pour garantir l’indépendance de la justice, telles que la création du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et l’indépendance du Parquet.
Dans le domaine des droits de l’Homme, Habib El Malki a mis en valeur le rôle vital que joue le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) en tant qu’institution constitutionnelle indépendante. Laquelle institution reflète l’engagement du Royaume pour défendre les droits des citoyens et leurs libertés ainsi que  son attachement au respect de ses engagements internationaux en matière de défense des droits de l’Homme et leur promotion. Dans ce sens, Habib El Malki a évoqué le renforcement des attributions que connaîtra cette institution après l’adoption par  le Parlement marocain du projet de loi portant réorganisation du CNDH.
Le président de la Chambre des représentants a, par ailleurs,  assuré  que le Maroc a procédé à l’amélioration des conditions des femmes. Il a rappelé dans ce sens la réforme du Code de la famille, le projet de loi en instance d’adoption au Parlement sur la lutte contre les violences faites aux femmes et la constitution d’un groupe thématique pour la parité et les questions de la femme. Habib El Malki a ajouté  que la défense des droits des femmes constitue un point commun entre les différentes formations politiques représentées au Parlement.
S’agissant de l’éducation et de la formation, le président de la Chambre des représentants a tenu à rappeler  les  grandes réformes dans le domaine, tout en mettant en valeur le rôle du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique quant à l’élaboration d’une vision future de ce secteur. Il a également évoqué  la séance mensuelle consacrée aux questions de politique générale que la Chambre des représentants avait tenue au début de cette semaine consacrée essentiellement au sujet de la réforme de l’enseignement.

N.E
Jeudi 8 Février 2018

Lu 1159 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés