Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Guillaume Musso Roi des romanciers en France

Traduit en 40 langues, l’auteur a déjà vendu 32 millions de livres





Le romancier Guillaume Musso est resté plus que jamais l'auteur préféré des Français en 2018 avec plus de 1,6 million d'exemplaires de ses ouvrages (tous formats confondus) vendus, selon une étude GfK parue récemment dans Le Figaro. C'est la huitième année consécutive que l’auteur occupe la première place du Top 10 des auteurs les plus vendus en France.
Alors que l'année écoulée a été morose pour le monde de l'édition, le romancier a réussi à vendre davantage de livres en 2018 qu'en 2017. Guillaume Musso se place loin devant Michel Bussi (975.800 livres vendus en 2018) et le Suisse Joël Dicker (894.400). Derrière le trio de tête on trouve Aurélie Valognes, première femme du palmarès, qui a vendu 834.500 livres l'an passé. Elle devance Marc Levy (820.800).
"La jeune fille et la nuit" (Calmann-Levy), dernier roman en date de Guillaume Musso publié en avril, s'est écoulé à lui seul à 782.000 exemplaires. Le livre qui doit être traduit en anglais cette année est également un best-seller en Italie et en Corée. On trouve ensuite la romancière et blogueuse Virginie Grimaldi (674.500), Pierre Lemaitre, Goncourt 2013, qui a vendu 673.200 exemplaires de ses romans, Raphaëlle Giordano (602.200), Françoise Bourdin (592.400) et Franck Thilliez (546.100).
Concernant la littérature étrangère traduite, c'est la mystérieuse italienne Elena Ferrante qui a vendu le plus de livres en France en écoulant plus d'un million d'exemplaires (grands formats et poches confondus). L'écrivain américain Harlan Coben a vendu quant à lui 793.000 livres dans l'Hexagone.
En seize romans depuis 2001, Guillaume Musso est devenu l’un des écrivains français les plus lus au monde. Traduit en 40 langues, il a déjà vendu 32 millions de livres ! Une popularité que certains lui reprochent, le qualifiant d’écrivain de gare. Mais Guillaume Musso ne le prend pas mal. Au contraire : "je suis fier quand on me dit, j’ai lu ton livre dans un avion ou sur la plage, ou dans un train. Je suis très content de partir chaque été en vacances avec les Français", explique l’auteur dans une déclaration à France TV, rapportée par CultureBox. Un enthousiasme, une envie d’écrire intacts.
"Aujourd’hui j’ai exactement le même état d’esprit que lorsque j'écrivais mon premier roman et que je ne savais pas si j'allais être publié ou pas." Et de citer l'un de ses écrivains préférés, Stephen King : "Quand vous commencez un nouveau roman, même si vous en avez écrit quinze avant, vous êtes pieds nus devant l'Himalaya à escalader".
Né en 1974 à Antibes, Musso se prend de passion pour la littérature très jeune, consacrant tout son temps libre à dévorer des livres dans la bibliothèque municipale où travaille sa mère. C’est grâce à un concours de nouvelles proposé par son professeur de français qu’il découvre le bonheur de l’écriture. À compter de ce jour, et jusqu’à aujourd’hui, il ne cessera plus de noircir des carnets.
Ses études, son long voyage aux États-Unis, ses rencontres, tout vient enrichir son imagination et ses projets de roman. Diplômé de sciences économiques, il devient professeur dans l’est puis le sud de la France.
En 2001, il publie son premier roman, Skidamarink, mais c’est le suivant, Et Après… qui consacre sa rencontre avec le public. Cette  histoire d’amour et de suspense qualifiée de surnaturel lui vaut un succès fulgurant qui ne se démentira plus.
Traduits en quarante langues, plusieurs fois adaptés au cinéma, tous ses livres connaissent un immense succès en France et dans le monde. Pour les lecteurs, chaque nouveau roman de Guillaume Musso est désormais un événement et un rendez-vous.

Vendredi 18 Janvier 2019

Lu 792 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.