Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Graves intempéries en Allemagne Neuf morts, nombreux disparus



Pluies diluviennes et inondations ont fait neuf morts et des dizaines de disparus dans l'ouest de l'Allemagne où des centaines de pompiers se sont mobilisées jeudi pour secourir les habitants de plusieurs localités sinistrées.


Le bilan pourrait s'alourdir. Ainsi dans la commune de Schuld, au sud de Bonn, où six maisons en bord de rivière se sont effondrées, la police dénombre entre 50 et 60 disparus.
 Quatre personnes sont mortes dans cette localité où d'autres maisons menacent de s'écrouler, selon la police de Coblence (Rhénanie-Palatinat).


De nombreuses personnes sont portées manquantes dans le district. Les habitants de la région ont été invités à envoyer à la police des vidéos et des photos susceptibles de fournir des indices sur leurs proches disparus.
 Plus au nord, dans la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, deux pompiers sont morts en intervention, tandis que deux hommes se sont noyés dans leur cave inondée.


Dans cette région, la plus peuplée d'Allemagne, 135.000 foyers sont privés d'électricité. Faute de courant, les autorités ont entrepris d'évacuer près de 500 patients de la clinique de Leverkusen.


L'ouest de l'Allemagne est frappé par des pluies diluviennes qui ont fait gonfler les rivières, arraché des arbres, inondé les routes et les maisons.
 Les secours tentent d'évacuer les sinistrés, dont beaucoup se sont réfugiés sur le toit des maisons. Mais plusieurs accès sont bloqués, compliquant les opérations.


Les autorités ont appelé les habitants à rester chez eux si possible et à "se déplacer dans les étages supérieurs si nécessaire".
 "C'est une catastrophe ! Il y a des morts, des disparus et beaucoup de personnes en danger (...)", s'est alarmée la dirigeante de la région de Rhénanie-Palatinat, Malu Dreyer, dans un message sur Twitter.
 Les régions de Sarre, du Mecklembourg-Poméranie antérieure (nord-est) ont été placées en état d'alerte aux orages.


Mardi, c'est la Bavière, au sud du pays, qui avait été durement touchée, l'état de catastrophe naturelle ayant même été décrété dans le district de Hof, en raison de routes inondées.


La cheffe de file des Verts au Bundestag, Katrin Göring-Eckardt, a dit voir dans ce drame "les effets de la catastrophe climatique".
 Ces intempéries sont un "appel au réalisme" : "C'est déjà là, c'est déjà là avec nous", a-t-elle dit sur la chaîne RTL, appelant à un "changement urgent".
 Voisins des régions allemandes les plus touchées, la Belgique et le Luxembourg sont également affectés par les intempéries. Le Luxembourg a déclenché le plan "intempéries" suite à de fortes précipitations.

De "nombreuses" maisons sont inondées et ne sont "plus habitables" partout dans le pays et leurs occupants ont été évacués, selon les autorités.
 La Belgique connaît depuis plusieurs jours de fortes pluies qui ont fait sortir de leur lit un grand nombre de rivières de la région francophone de Wallonie, provoquant des inondations jeudi. Les provinces de Liège et de Namur ont été particulièrement touchées, la station balnéaire de Spa étant complètement envahie par les eaux.


Quant à la ville de Chaudfontaine, le quotidien « Le Soir » rapporte que près de 1.800 personnes ont dû être évacuées. 
"Nous avons rarement connu des inondations aussi intenses. Il faut remonter à 1998 pour avoir connu cela", a déclaré le maire de Chaudefontaine Daniel Bacquelaine à la radio RTL.


Le réseau ferroviaire du pays Infrabel a indiqué qu'il suspendait jeudi le trafic dans la moitié sud du pays, compte tenu des risques encourus lors des déplacements.


Libé
Jeudi 15 Juillet 2021

Lu 446 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS