Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grand Corps Malade dévoile un slam engagé pour les soignants




Grand Corps Malade dévoile un slam engagé pour les soignants
Avec l'aide du compositeur Mosimann et de son ami et producteur Rachid Kallouche, Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade, vient de sortir le titre «Effets secondaires». Une chanson en hommage à deux hôpitaux, de Mantes-la-Jolie et de Saint-Denis, et qui vante les bienfaits de la solidarité.
«L’intégralité des revenus de ce morceau sera reversée à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis (93) et l’hôpital François Quesnay de Mantes la Jolie (78) via la Fondation Hôpitaux Paris - Hôpitaux de France», explique ainsi le slammeur-réalisteur.
Ce beau geste solidaire pour venir en aide au personnel soignant, arrivé sans prévenir, n'est pas inattendu de la part de l'artiste de 42 ans, jamais avare de son énergie pour promouvoir les grandes causes, à l'image de ses films «La Vie scolaire», sorti en 2019, et surtout «Patients», récit autobiographique de son parcours dans un établissement pour handicapés.
Avec «Effets secondaires», désormais disponible sur les plate-formes musicales ( Apple Music, Deezer, Spotify,..), l'artiste souhaite agir plus directement, et offrir avec les fonds récoltés un peu d'aide aux personnels médicaux surchargés, mais aussi de « fournir matériel médical (pousse seringue, crème hydratante, plateaux-repas…)», selon la déléguée générale de la fondation Hôpitaux de Paris, Mme Danuta Pieter, qui a réagit à cette belle initiative.
Mais loin de se cantonner au seul virus qui touche le monde entier, Grand Corps Malade alerte aussi sur tous les autres grands maux actuels, de l'état de la planète à la cause des migrants. Un ton plus alarmiste que dans son journal de confinement quotidien qu'il continue d'alimenter, non sans humour, sur sa page Facebook.
Il rejoint dans cet appel à la générosité des internautes de nombreux autres artistes qui se sont mobilisés pour l'occasion, comme le trio Obispo-Pagny-Lavoine et le titre «pour les gens du secours», ou encore la sortie de l'album «Music for containment», réunissant trente-trois artistes, dont Arthur H ou Etienne de Crécy.
Grand Corps Malade, dont le dernier album, «Plan B», est sorti en 2018, devrait cette année revenir à la musique avec un nouvel opus, composé là aussi avec son compère Mosimann, à l'origine d'«Effets secondaires».

Mercredi 15 Avril 2020

Lu 842 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal