Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gigi Hadid dénonce les affrontements à Gaza




Les affrontements de lundi 14 mai à Gaza ont fait 59 morts dont de nombreuses femmes, enfants et journalistes. Ce fut la journée la plus meurtrière depuis 2014. Ce mardi, les Palestiniens ont commémoré les 70 ans de la Nakba, l’exode forcé des Palestiniens au moment de la création d’Israël. Mais les manifestations des Palestiniens ont été très durement réprimées par l’armée israélienne ce qui a fait réagir les médias du monde entier et certaines célébrités dont Gigi Hadid. Si c’est sa soeur Bella qui prend habituellement la parole sans crainte, cette fois-ci, Gigi n’a pas pu rester silencieuse face à cette situation.
Sur son compte Instagram, le mannequin d’origine néerlando-palestinienne partage un article et souligne en rouge les lignes qu’elle souhaite mettre en évidence. Ainsi, on peut lire : “C’était le plus grand nombre de morts Palestiniens en un seul jour (...) depuis la guerre de Gaza en 2014. Sur les centaines de blessés, le ministère de la Santé a indiqué qu’au moins 74 étaient des enfants, des femmes et huit des journalistes”.
Il est à rappeler que le père de Gigi étant Palestinien, lui et sa famille ont dû fuir leur pays en  mai 1948 lorsque près d’un million de Palestiniens ont été violemment expulsés et n’ont jamais été autorisés à y retourner.

Samedi 19 Mai 2018

Lu 325 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal