Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


George Clooney revient sur le jour où Boris Johnson l’ a comparé à Adolf Hitler


Libé
Mardi 15 Décembre 2020

Le premier ministre du Royaume-Uni reste assez impopulaire chez nombre de ses concitoyens. Lors d’une interview, l’actrice Miriam Margolyes (Harry Potter) avait déploré la gestion “effroyable” de la pandémie par le gouvernement anglais. Elle avait même eu des mots assez brutaux : “J’ai eu du mal à ne pas vouloir la mort de Boris Johnson. Je voulais qu’il meure”. L’avocate libano-britanniqueAmal Clooney avait elle décidé en septembre dernier de démissionner de son poste d’envoyée spéciale du Royaume-Uni pour la liberté de la presse. La femme de George Clooney voulait ainsi dénoncer la volonté du gouvernement britannique de revenir sur l’accord du Brexit signé avec l’Union européenne, l’accusant de ne pas respecter ses propres traités. “Il est devenu intenable pour moi, en tant qu’envoyée spéciale, d’appeler les autres Etats à respecter et appliquer leurs obligations internationales pendant que le Royaume-Uni déclare ne pas avoir l’intention de le faire” avait elle ainsi expliqué dans la lettre de démission qu’elle avait remise à Dominic Raab, ministre britannique des Affaires étrangères. Ce n’est pas la première fois que la famille Clooney a maille à partir avec Boris Johnson. En 2014, l’acteur se trouve au Royaume-Uni pour la promotion de son film Monuments Men, l’histoire de soldats chargés de protéger les œuvres d’art européennes durant la Seconde Guerre mondiale. Durant une interview, l’ancien Dr. Ross de la série Urgences avait expliqué que, selon lui, le Royaume-Uni devait rendre à la Grèce les marbres du Parthénon, enAngleterre sousle nom de marbres d’Elgin. “Rendre les marbres à Athènes, c’était déjà ce que voulaient faire les nazis à l’époque. George Clooney reprend le programme de Hitler concernant les trésors culturels” avait alors réagi Boris Johnson. Un commentaire que l’acteur américain n’a pas oublié, même six ans plus tard. Dans un entretien à l’hebdomadaire The Observer, à l’occasion de la sortie le 23 décembre de sa prochaine réalisation Minuit dans l’univers sur Netflix, George Clooney se souvient : “Cela me fait encore rire. Il avait dit que mes commentaires sur les marbres faisaient de moi un voleur d’art comme Hitler était un voleur d’art.” Mais cette comparaison surprenante a eu un effet bénéfique sur la vie personnelle du comédien : “Il y avait tout ce tollé à propos de ce que j’avais dit etAmal, que je commençais à fréquenter, m’avait lâché : “Tu sais que j’ai travaillé sur cette affaire? Alors écoute, voici ce que tu devrais dire”. Elle m’a parlé des décisions de l’Unesco et m’a donné plein d’infos. C’était une aubaine pour moi.” Goguenard, la star conclut : “Je vaislui envoyer une carte de remerciement. Et un peigne.” 


Lu 424 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.