Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Gaza : l’holocauste




Gaza : l’holocauste
Le sang coule à flots à Gaza. S’assurant de la complicité inconditionnelle des artisans de l’ordre international, de l’incapacité des Etats arabes et aidés des luttes fratricides entre Palestiniens, l’armée israélienne poursuivait dimanche son offensive sans précédent sur la Bande de Gaza, faisant, selon un bilan encore provisoire, plus de 280 morts et au moins 700 blessés. Depuis samedi, les chaînes satellitaires diffusent des images d’horreur. Des scènes qui démontrent l’atrocité de l’armée israélienne contre des civils palestiniens: Des corps déchiquetés et des blessés affluaient dans la confusion totale à l’hôpital Al-Chifa de Gaza. Les cadavres et blessés sont convoyés dans des ambulances ou, le plus souvent, dans des voitures civiles avant d’être transportés à l’intérieur de l’hôpital sur des civières ou des draps transformés en brancards de fortune.
Ce dernier bain de sang, bien que beaucoup plus impitoyable, n’est pas le premier perpétré par Israël. Il couronne des mois de siège de Gaza, lequel devrait être largement condamné et sanctionné comme un acte de génocide contre les 1,5 million de Palestiniens vivant dans la plus grande prison à ciel ouvert du monde. Le professeur Richard Falk, rapporteur spécial du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies pour les Territoires palestiniens occupés, a décrit en ces termes, le siège israélien de Gaza l’année dernière, alors qu’il n’était pas encore comparable en gravité à la situation actuelle : « Est-ce une exagération irresponsable que d’associer le traitement des Palestiniens aux pratiques d’atrocités collectives des nazis? Je ne le crois pas. Les récents développements à Gaza sont particulièrement inquiétants parce qu’ils expriment de façon frappante une intention délibérée de la part d’Israël et de ses alliés de soumettre une communauté humaine toute entière à des conditions de la plus grande cruauté qui mettent en danger sa vie. La suggestion que ce schéma de conduite est un holocauste en train de se faire…. ». Plus que d’un simple carnage, aussi sanglant fût-il, ou de génocide, c’est, donc, d’holocauste qu’il s’agit. 

Libé
Lundi 29 Décembre 2008

Lu 733 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com