Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

French Montana au festival de Casablanca

L’événement aura lieu du 6 au 15 juillet prochain




Après une pause d’un an, le Festival international de Casablanca sera de retour du 6 au 15 juillet prochain avec un nouveau concept et une programmation riche et variée. Dix arts seront mis à l’honneur au cours des dix jours de festivités, sur deux scènes principales au niveau de l’espace Toro et à Aïn Sebaâ, où se produiront plusieurs artistes nationaux et internationaux, a indiqué le directeur général de Casa Events et Animation, Mohamed Jouahri, lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation de la programmation du festival. Danse, lecture, projections de films, spectacles pour enfants ou encore du street art, s’inviteront dans les 16 Arrondissements de la métropole, a-t-il ajouté.
Parmi les têtes d’affiche de cette édition du festival, on retrouve le fameux rappeur maroco-américain French Montana, aux côtés d’Oum, Dizzy Dros, Gloria Gaynor, Mister You, Don Bigg, Hoba Hoba Spirit, Dj Van, ou encore Aziz Sahmaoui, entre autres.
French Montana, de son vrai nom Karim Kharbouch, est né à Rabat et a grandi à Casablanca, jusqu’à l’âge de 13 ans, avant d'émigrer à New York, dans le Bronx, avec ses parents et ses frères. Petit garçon, il s’est rapidement acclimaté à la culture Bronx, en partie grâce à sa passion pour le hip-hop. Une obsession qui deviendra plus tard sa profession. French Montana est, aujourd’hui, l’un des meilleurs rappeurs américains de sa génération. Il est également fondateur du label Cocaine City Records. Après une vingtaine de mixtapes, il a sorti son premier album Excuse my french, en mai 2014.
Il est, par ailleurs, à noter que l'objectif de ce festival est de révéler la richesse culturelle de la ville sur l'ensemble du territoire, la valoriser et la dynamiser pour renforcer son attractivité, et mettre en avant le positionnement de la ville en tant que métissage culturel, enrichir son offre culturelle et de loisirs et fédérer les publics, toutes catégories confondues, ont fait savoir les organisateurs. Le Festival international de Casablanca sera ainsi le cachet authentique de la métropole et de ses citoyens :   dynamisme,  créativité, jeunesse et hospitalité.
Cette démarche se traduira à travers une ligne artistique qui reflétera l’identité de Casablanca, son patrimoine exceptionnel et son ouverture au monde, souligne-t-on, ajoutant que les artistes locaux et internationaux seront notamment mis à l’honneur afin d’illustrer le rayonnement mondial de la métropole et son positionnement particulier en tant que carrefour de rencontres.
Rappelons enfin que le festival démarrera avec une parade électro, réalisée par des artistes de rue qui asséneront des rythmes tribaux et hypnotiques afin de transformer les rues de la ville en véritable dance floor. On organisera en parallèle de la première édition du Festival de shopping de Casablanca "Shop in Casablanca".

Mehdi Ouassat
Jeudi 22 Juin 2017

Lu 1082 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal