Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fonds pour la gestion du Covid-19

Les présidents et membres d'institutions constitutionnelles et nationales offrent un mois de salaire




Fonds pour la gestion du Covid-19
Les présidents d'institutions constitutionnelles et nationales ont annoncé dédier un mois de salaire au profit du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid 19), créé sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Dans ce cadre, le président, les membres et le secrétaire général de la Cour constitutionnelle ont pris l’initiative de contribuer à ce Fonds, en faisant don du montant de leur indemnité mensuelle, exprimant ainsi leur engagement, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, dans la lutte contre cette épidémie et ses effets
Cette contribution intervient en réponse aux dispositions de l’article 40 de la Constitution en vertu duquel "tous supportent solidairement et proportionnellement à leurs moyens, les charges que requiert le développement du pays et celles résultant des calamités et des catastrophes naturelles", indique la Cour constitutionnelle dans un communiqué.
Elle vient également rappeler les valeurs de solidarité, pilier de notre société comme mentionné dans le premier paragraphe du préambule de la Constitution, et intervient en application des Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, qui appelle incessamment les citoyennes et citoyens, à faire preuve de mobilisation et de solidarité citoyennes à tout moment, quelles que soient les circonstances, ajoute la même source.
De son côté, le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), Abdellah Boussouf, a fait part de sa décision de contribuer avec un mois de salaire, au profit de ce Fonds spécial, "en gage d’adhésion à la mobilisation nationale et collective visant à faire face à cette pandémie".
M. Boussouf a précisé, dans un communiqué, que cette décision vient en réaction aux Hautes instructions Royales portant création d'un Fonds pour la gestion du nouveau coronavirus, Covid-19, invoquant lui aussi l’article 40 de la Constitution.
Il a, par ailleurs, lancé un appel à l’ensemble des cadres de ce Conseil et des employés à participer, dans la limite du possible, à ce Fonds, pour "refléter les valeurs de solidarité nationale en ces circonstances particulières que connaissent notre pays et le monde", les invitant à respecter les mesures de prévention et les instructions administratives relatives au déroulement du travail lors de cette période.
Le CCME a également mis à l'adresse des membres de la communauté marocaine établie à l'étranger souhaitant prendre part à cet effort national un numéro de compte bancaire domicilié auprès de Bank Al Maghrib ouvert par le gouvernement.
Les présidents des conseils régionaux ont à leur tour décidé d'offrir un mois de salaire à ce Fonds. Cette décision, qui intervient suite à l'annonce de l'implication institutionnelle des régions dans la mobilisation nationale contre l'épidémie du coronavirus à travers une contribution de 1,5 milliard de dirhams à ce Fonds, se veut l'expression de leur implication personnelle dans cette campagne de solidarité nationale, indique "l'Association des régions du Maroc" dans un communiqué.
Ils ont réaffirmé, dans ce sillage, leur mobilisation et celle des élus et des personnels des conseils régionaux pour contribuer à la lutte contre cette pandémie, appelant tous les membres des bureaux des conseils, les présidents des comités permanents, les chefs d'équipes et tous ceux qui reçoivent une compensation à contribuer efficacement à cet effort national.
Les présidents des régions ont appelé les membres des conseils régionaux, ainsi que les employés des services administratifs des régions et agences régionales à mettre en œuvre les projets et de "s'engager efficacement pour atteindre les objectifs nobles et décisifs de cette campagne de solidarité".
A son tour, le président de la Fondation nationale des musées (FNM) du Royaume du Maroc, Mehdi Qotbi, a pris l'initiative de faire don d'un mois de salaire à l'avantage de ce Fonds spécial.
Cette initiative intervient en application des Hautes instructions Royales portant création de ce Fonds, et dans le cadre de la mobilisation nationale et du dévouement aux valeurs de solidarité dont les Marocains ont fait preuve lors de crises et de circonstances exceptionnelles, ainsi que conformément aux dispositions de l'article 40 de la Constitution, souligne un communiqué de la FNM.
Les présidents du Conseil économique, social et environnemental, du Conseil national des droits de l'Homme, de l'Institution du médiateur du Royaume, de la Haute autorité de la communication audiovisuelle, du Conseil de la concurrence, de l'Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption, de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel, de la Commission du droit d'accès à l'information, ont annoncé dans un communiqué conjoint, mercredi, leur décision de faire don d'un mois de salaire au profit du Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19).
Ce Fonds, qui a dépassé 14,82 milliards de dirhams, servira essentiellement à la prise en charge des dépenses relatives à la mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées, d'équipements et de moyens supplémentaires à acquérir dans l’urgence.
Il sera également dédié au soutien de l’économie nationale à travers l'appui aux secteurs les plus touchés par l'impact du Covid-19, la protection de l'emploi et l'atténuation des répercussions sociales de cette pandémie.

La Fondation Mohammed V pour la Solidarité

En application des Hautes instructions de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Président de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, celle-ci apporte une contribution de 10.000.000,00 de dirhams (dix millions de dirhams) au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19). Cette contribution directe vient renforcer l’élan national de solidarité visant à lutter contre la propagation du Covid-19, à soutenir la santé publique ainsi que l’économie nationale et à réduire ses effets sur les populations défavorisées, indique la Fondation dans un communiqué.

La contribution des conseillers de SM le Roi
et des chargés de mission du Cabinet Royal


En témoignage de leur solidarité dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 et ses impacts, les conseillers de Sa Majesté le Roi et des chargés de mission du Cabinet Royal font don d’un mois de salaire au Fonds spécial pour la gestion de cette pandémie, créé sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Groupe Tanger Med

Le Groupe Tanger Med a annoncé, mercredi soir, une contribution de 300 millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
"A travers cette contribution, le Groupe Tanger Med s'inscrit dans l'élan national de solidarité voulu et initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, avec une participation directe de 300 MDH au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus", indique l'Agence spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA) dans un communiqué. Cette contribution vient marquer l'adhésion totale du Groupe Tanger Med à cette initiative et témoigne de son rôle aux côtés de ses concitoyens en ces circonstances particulières, relève la même source.

Groupe Crédit Agricole

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) a décidé d'affecter 200 millions de dirhams (MDH) au Fonds pour la gestion du Covid-19, soit 50% de son résultat annuel. Le Groupe acte sa solidarité et consacre 50% de son résultat annuel au Fonds pour la gestion de la pandémie du coronavirus, indique le GCAM dans un communiqué, ajoutant que cette décision s'inscrit dans le cadre de l'élan de solidarité initié par SM le Roi Mohammed VI.
Le Groupe se prépare par ailleurs à accompagner et soutenir les agriculteurs et le monde rural face à la sécheresse dans le cadre d’un dispositif financier spécifique en cours de mise en place, selon la même source.

La FRMF

La Fédération Royale marocaine de football (FRMF) a annoncé mercredi une contribution à hauteur de dix millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie de coronavirus, mis en place suite aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Ce don a été fait en coordination avec la Ligue nationale du football professionnel (LNFP), la Ligue nationale du football amateur (LNFA), la Ligue nationale du football féminin (LNFF), la Ligue nationale du football diversifié (LNFD) et les Ligues régionales, a indiqué la FRMF dans un communiqué publié sur son site Internet. "La famille du ballon rond national réitère à cette occasion son adhésion totale aux efforts déployés par le Royaume visant la lutte contre cette pandémie sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste", a ajouté la même source.

La MDJS

La Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS) a annoncé, jeudi, sa contribution par 100 millions de Dirhams (MDH) au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus Covid-19. Dans un communiqué, la MDJS indique que cette mobilisation s’inscrit dans l’élan de solidarité impulsé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour faire face à la pandémie du Coronavirus.

Cosumar

Le groupe Cosumar a annoncé une contribution à hauteur de 100 millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), mis en place sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI.  La campagne de canne à sucre se déroule actuellement normalement et les préparatifs de la campagne betteravière permettent d'envisager un démarrage début avril 2020, fait savoir la même source.

La DGSN et la DGST

Le Directeur général de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a décidé une contribution de 40 millions de dirhams de ces institutions au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

ONDA

L'Office national des aéroports (ONDA) a décidé d'apporter une contribution de 200 millions de dirhams (MDH) au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19), apprend-on de source autorisée à l'Office. Cette contribution "émane de l'engagement citoyen de l'Office et du devoir de solidarité nationale dans ces circonstances particulières", souligne la même source.

Vendredi 20 Mars 2020

Lu 1690 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif