Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Flop historique pour le film chinois le plus cher de l'histoire




Il s'agit probablement du plus grand échec du cinéma chinois: une méga-production au budget de 112 millions de dollars s'est vue retirée de l'affiche trois jours après sa sortie en salles à cause d'un début en box-office décevant et de critiques négatives à son égard. D'après le site China box office, "Asura", annoncé comme le film 100% chinois le plus cher de l'histoire, n'a dégagé que 48,7 millions de yuans, soit 6,2 millions d'euros de recettes après sa sortie vendredi. "Le film est retiré des salles (...). Nous présentons nos excuses à toutes les personnes qui voulaient le voir mais n'en auront pas l'occasion", ont déclaré les producteurs dimanche sur le réseau social Weibo, sans pour autant préciser les raisons de leur décision. Un producteur du film à grand spectacle avait déclaré début juin dans la presse chinoise espérer un box-office total de 3 milliards de yuans (380 millions d'euros). Le film, basé sur la mythologie bouddhiste, met en scène un royaume imaginaire menacé par un coup d'Etat. L'un des acteurs principaux est Tony Leung Ka-fai, connu à l'étranger pour avoir interprété le rôle titre du film "L'Amant" (1992). Soutenu par une grande campagne promotionnelle, "Asura" avait mis six ans à être produit avant de se faire durement attaqué à sa sortie, par les spectateurs, notamment sur le site Internet Douban.com, principale plateforme de critique de cinéma en Chine, où il a obtenu une note de 3,1/10. "Désastreux", "ridicule", "consternant" sont les adjectifs les plus récurrents pour qualifier cette production. "La Grande Muraille" (2016), du cinéaste chinois Zhang Yimou, avec Matt Damon, avait coûté plus cher, avec un budget de 150 millions de dollars. Cependant, il s'agissait d'une coproduction sino-américaine.

Libé
Jeudi 19 Juillet 2018

Lu 492 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal