Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Festival Timitar 16 ans de partage et d'ouverture sur les cultures du monde

Plus d’un million de festivaliers attendus pour célébrer la chanson amazighe et les cultures du monde




L’Association Timitar a tenu, mardi, la réunion de son Conseil d’administration ainsi que son assemblée générale, une occasion de s’arrêter sur le bilan des 15 dernières éditions du Festival ''Timitar, Signes et Culture''.
Selon un communiqué des organisateurs, cette réunion, présidée par Abdellah Rhallam, en présence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, du wali de la région Souss-Massa, Ahmed Hajj et du président de la région, Brahim Hafidi, a mis en avant le succès de ce festival, qui s’est imposé au fil des années «comme une réelle vitrine d’un art musical pluriel».
La 16ème édition de ce rendez-vous fédérateur organisé à Agadir sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI se déroule actuellement avec plus d’un million de festivaliers attendus pour des soirées riches célébrant la chanson amazighe et les cultures du monde.
«Le succès rayonnant de ce festival le place aujourd’hui dans le Top 3 des festivals au Maroc», affirment les organisateurs, ajoutant qu’au niveau international, Timitar a été recommandé par «Songlines Magazine Travel » et classé parmi les 25 meilleurs festivals internationaux au monde.
«Une portée internationale témoignant de sa maturité et du grand rôle qu’il joue en tant qu’ambassadeur des valeurs d’ouverture à la culture», estime l’association organisatrice, relevant que Timitar, «véritable scène dédiée aux dialogues entre artistes amazighs et musiciens de divers horizons», est aujourd’hui «une fierté» non seulement pour la région d’Agadir, mais également pour tout le Maroc.
«Conçu selon une vision de partage et d’humanisme, ce festival est à l’origine d’un grand dynamisme culturel et artistique dans la région. Son succès a inspiré plusieurs festivals et manifestations culturelles aujourd’hui impulsés par Timitar à Tafraout, Tiznit, ou encore à Taroudant», explique le communiqué.
L’une des particularités de Timitar, placé cette année sous le thème «Les artistes amazighs accueillent les artistes du monde», est sans doute son public, de tous les âges et sensibilités artistiques, attirés par l’originalité et la qualité de sa programmation à la fois authentique et audacieuse, poursuivent les organisateurs.
Cette année encore, le festival renouvelle ses promesses avec une programmation locale et internationale riche et variée. Parmi les artistes nationaux attendus à cette édition figurent Najat Aatabou, Mnat Aichata, Rayssa Fatima Tihihite, Hatim Ammor, Soukaina Fahsi, Rkia Demssiria, Sofiane Saidi & Mazada Guest Kiris, Zakaria Ghafouli, Fantome, Betweenatna, Fnair, Said Mousker, Lahcen Anir, Ahmed Amaynou, Réda Taliani et Ribab Fusion.
Des artistes et groupes internationaux de renommée s’inviteront également sur la scène du festival. Il s’agit notamment de Eugenio Bennato (Italie), Faia Younan (Syrie), The Chehade Brothers (Liban), Ismaël Lo (Sénégal), Olga Cerpa (Espagne), Tinariwen (Mali), Fendika (Ethiopie), The Original Wailersfeat Al Anderson (Jamaïque) et Chiva Gantiva (Belgique/Colombie).
Par ailleurs, le festival vient enrichir la vie culturelle en faisant la promotion de plusieurs artistes. Il tient aussi à valoriser les jeunes talents et encourager la création musicale contemporaine avec la production d’un album par an.
Ainsi, un «programme off» très varié est prévu en marge de Timitar. Il s’agit d’une série d’activités culturelles dont un colloque sur les Rwayss du Souss sous le thème «Patrimoine immatériel amazigh à sauvegarder et à transmettre», des ateliers d’éveil musical en partenariat avec la Fondation Ali Zaoua, la présentation du livre «Agadir, un parcours amoureux», l’appui à la production à travers l’album «Assays» du groupe Oussfi Band, et la tenue de la quinzième édition de l’Université d’été d’Agadir.
«Timitar est un festival populaire représentant une région fière de sa culture et un pays riche de sa diversité. Il s’agit d’un parfait exemple de synergie entre toutes les forces actives de la région. Autorités, organisateurs, professionnels et citoyens s’impliquent pour la réussite et la continuité de cet événement artistique international unique en son genre», conclut le communiqué.

A. A
Vendredi 5 Juillet 2019

Lu 1026 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif