Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Fatiha Boukhriss et Khadija Oueddir exposent à Mine d’Art




Fatiha Boukhriss et Khadija Oueddir exposent à Mine d’Art
Les deux artistes peintres Fatiha Boukhriss et Khadija Oueddir exposent, jusqu’au 16 mai courant, leurs récentes œuvres à la Galerie Mine d’Art à Casablanca.
Enseignante des arts plastiques, Fatiha Boukhriss travaille ses œuvres avec une technique mixte en balançant entre le figuratif et l’abstrait. Casablanca, sa ville natale, y est sous toutes ses facettes avec notamment l’ancienne médina qui a su garder sa belle empreinte, les bidonvilles représentés par des points sur les côtés de l’œuvre, en allant furtivement vers le centre, traduisant une marginalisation, une ségrégation et un souhait de l’artiste de leur intégration;  des formes et des symboles, du collage et aussi une  matière dense qui expriment l’étouffement grandissant de cette métropole.
Le thème de son exposition «Jungle» traduit tout autant son désir de voir plus de verdure dans sa cité qu’elle nomme avec amertume «Ma belle ville moche».
Pour Khadija Oueddir, elle a suivi une formation dans une école de stylisme et modélisme mais elle  s’est très vite rendu compte que c’est la phase d’ébauche de modèles, de dessins, de croquis qui l’intéresse et non pas la réalisation en couture du modèle.
Consciente de sa vraie passion, elle s’oriente vers des études de peinture et des stages dans des ateliers d’artistes, débute alors une voie où Khadija va s’épanouir et se révéler. Le travail pictural de l’artiste Khadija Oueddir est portée par l’émotion ; elle peint ce qu’elle ressent et refuse de reproduire à la lettre ce qui l’entoure, ce qui se voit. Son véritable intérêt est ce vaste univers que peut porter chacun de nous, sa profondeur et ses énigmes. Elle traduit ses propres dialogues internes, ses combats qui peuvent naître suite à des questionnements, ses sentiments inavoués. Elle peint ses modèles de mémoire. Les œuvres de l’artiste se distinguent par une touche impressionniste ; elle réalise des œuvres «semi-figuratives» avec des techniques mixtes sur toile, des mosaïques collées sur bois,  de la matière… Une discipline artistique qui est pour l’artiste, une véritable thérapie et une émancipation de sa propre lumière intérieure.

Mercredi 9 Mai 2018

Lu 339 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.