Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Exposition autour de la résilience artistique à l’initiative de Dar Do


Libé
Mardi 12 Janvier 2021

Une exposition virtuelle autour de la résilience artistique, intitulée ‘’Nzaha’’, se tiendra du 23 janvier au 03 février, à l’initiative du collectif des structures d’art et de culture ‘’Dar Do’’. Cet évènement sera diffusé depuis le lieu du premier générateur électrique au Maroc (1913), situé à Fès au sein du Palais El Mokri. Selon le collectif, cette initiative est ‘’une réponse créative à la stagnation culturelle’’ dans la ville de Fès à cause de la crise sanitaire. La manifestation sera précédée par une semaine d’interventions artistiques sur le territoire de ‘’Dar Do’’ ayant comme concept central ‘’la résilience créative comme moyen de dépassement de la lourdeur de la crise sanitaire’’. Ces mêmes interventions feront l’objet d’une galerie digitale diffusée sur les réseaux de Dar Do. En laissant la place à des installations diverses, le programme propose des ‘’procédés visuels curatifs’’ pour remédier au sentiment de fatigue imposé par le contexte de crise. Une variété de disciplines artistiques convergeant vers le thème de la résilience au travers des temps et des espaces sera au menu. L’installation, la photographie, la musique et la peinture, ainsi que la performance, feront l’objet du programme de diffusion digitale mis en place par Dar Do pour le rendre accessible au plus grand nombre. Le collectif Dar Do, qui a vu le jour en mars 2020 grâce à la conjugaison des bonnes volontés d’un ensemble d’associations locales, s’inspire de la fonction originelle du lieu. Dar Do se présente comme une initiative ayant pour mission d’être un incubateur culturel pour la ville de Fès et la région.


Lu 762 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >