Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Eté 2022 : 28 plages et deux ports de plaisance labellisés Pavillon Bleu


Libé
Mardi 14 Juin 2022

Eté 2022 : 28 plages et deux ports de plaisance labellisés Pavillon Bleu
Un total de 28 plages et de deux ports de plaisance hisseront cet été le label international Pavillon Bleu, attribué par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, et la Fondation internationale pour l’éducation à l’environnement (FEE).

Deux nouvelles plages apparaissent dans les plages labellisées : Marina Smir Est et Al Minaa, a indiqué la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement dans un communiqué parvenu mercredi à la MAP.

Avec 28 plages, le Maroc occupe la première place dans le monde arabe et la deuxième en Afrique, précise le communiqué, soulignant qu'il s’agit d’une "progression notable" par rapport à l’été 2021 (26 plages et un port de plaisance) et l’été 2020, marqués par les contraintes sanitaires de la Covid-19.

La côte atlantique compte 22 plages labellisées alors que la côte méditerranéenne comprend huit plages et les deux ports de plaisance, a fait savoir la même source. Dans la catégorie Marinas, Marina Smir a rejoint cette année celle de Saidia.

 Il est à rappeler que la marina a décroché le Pavillon bleu depuis quatre ans et a ouvert la voie dans cette labellisation exigeante, qui requiert le respect de 26 critères dans six catégories, comme la qualité des eaux dans l’enceinte portuaire, l’information et communication et surtout le traitement des déchets. Ce dernier critère nécessite le traitement des liquides de vidange, le gazole, les déchets ménagers des bateaux, la construction d’un local de stockage des produits dangereux avant leur évacuation vers une société de traitement, poursuit la même source.

Selon la même source, 46 plages avaient fait acte de candidature pour ce label reconnu des estivants, mais seules 28 ont pu répondre à ces critères exigeants. Le label est attribué aux communes qui sont en charge de la gestion complète des plages qui relèvent de leur périmètre : entretien, propreté, équipement, sécurité, formation, sensibilisation, accessibilité. Dans cet effort considérable, elles sont accompagnées par le programme Plages propres de la Fondation et soutenues par la Direction générale des collectivités territoriales et les départements ministériels concernés.

Les responsables territoriaux sont formés à la gestion des plages et des outils de gestion et de sensibilisation à l’environnement sont mis à leur disposition pour leur permettre d’accueillir les estivants dans les meilleures conditions, d'après le communiqué. La Fondation évalue les candidatures au Pavillon Bleu et organise des contrôles inopinés pendant l’été pour s’assurer du respect de tous les critères du label octroyé pour la saison.

 Les communes sont enfin appuyées par la Direction générale des collectivités territoriales et des partenaires économiques mobilisés par la Fondation dans le cadre du programme Plages Propres qui leur apportent compétences managériales et appui financier, a expliqué la Fondation.

Plus d’une centaine de plages sont inscrites à Plages Propres pour 2022. Le label Pavillon Bleu créé par FEE en 1987, célèbre en 2022 son 35ème  anniversaire. Cet écolabel pour les plages le plus important dans le monde est aujourd’hui hissé sur 4194 plages et 732 marinas de 48 pays d’Europe, d’Afrique, d’Amérique ou des Caraïbes ou du Pacifique. Il est attribué selon plusieurs critères, à savoir qualité des eaux de baignade, information, sensibilisation et éducation à l’environnement, hygiène et sécurité et aménagement et gestion.

Au Maroc, l’écolabel Pavillon Bleu a été introduit par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement en 2002 dans le cadre de son programme Plages Propres. Grâce au travail d’accompagnement de longue durée des communes littorales qu’elle a accompli, la Fondation n’a cessé de faire évoluer son programme et d'accroître ses efforts pour dispenser une éducation à l'environnement, assurer la protection du milieu marin et de la santé humaine, améliorer l'accessibilité des plages et les sécuriser, conclut le communiqué.


Lu 2045 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS