LibéSport







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Et voilà Eric Cantona chanteur

Dimanche 11 Juin 2023

Gloire du foot, puis acteur et désormais chanteur: Eric Cantona a sorti un morceau annonciateur d'une tournée à l'automne 2023 et d'un album pour 2024.

A 57 ans, "The King" comme on l'appelait du temps de sa splendeur à Manchester United (1992-97), chante en anglais sur "The friends we lost" ("Les amis qu'on a perdus"), disponible sur les plateformes.

La voix rocailleuse de l'ancien joueur de l'équipe de France finit par se fondre dans ce morceau mélancolique avec piano et cordes. Ce titre préfigure une série de concerts à l'automne, "Cantona sings Eric" ("Cantona chante Eric"), avant un album à l'horizon 2024.

La tournée débutera logiquement à Manchester, la ville qui l'a fait roi du foot. Les fans de Manchester United le considèrent toujours comme un héros de leur panthéon. Son coup de pied "kung-fu" sur un supporteur adverse en tribune en plein match en 1995 (qui lui vaudra une longue suspension) n'avait en rien entamé son aura.

"C'est ce que j'aime, moi, les live. C'est pour ça que je le fais. Parce qu'il y aura certainement plein d'imperfections, plein d'accidents. Là où il n'y a jamais d'accident, il n'y a jamais de moment de génie", explique-t-il dans Le Parisien. Sa tournée passera ensuite par l'Irlande, la Suisse et la France.

Hasard du calendrier, l'ex-N7 de ManU sort ce morceau alors qu'une autre figure de Manchester propose un album. Noel Gallagher, ex-moitié de Oasis (il est fâché avec son frère Liam depuis la séparation du groupe en 2009) fait paraître "Council skies", nouvel album solo. Les frères Gallagher sont fans de Manchester City, club rival de United, mais ne lui en tiennent pas rigueur, puisque Cantona jouait dans le clip "Once" de Liam Gallagher.

La musique n'est pas un terrain inconnu pour Cantona. En France, sa voix a déjà été entendue chez le groupe Dionysos, dans des chansons de Bernard Lavilliers ou de Rachid Taha.
Mais jusqu'ici, sa reconversion l'avait principalement conduit sur les écrans ciné ou télé. "Looking for Eric", où il joue son propre rôle, réalisé par Ken Loach, est une pièce maîtresse de sa filmographie assez fournie.

Libé

Lu 3664 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP