Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Essaouira vibre aux rythmes du “Jazz sous l'arganier”

Les 28 et 29 décembre courant




 La ville d'Essaouira accueillera les 28 et 29 décembre, à l'espace culturel de Dar Souiri, la 4ème édition de son Festival ''Jazz sous l'arganier''.
Organisée par l'Association Essaouira-Mogador, cette nouvelle édition haute en couleur, à l'instar des éditions précédentes, vient conforter la position stratégique ainsi que l'image de marque de la cité des alizés comme destination incontournable des arts et de la culture et un espace de promotion de toutes les musiques du monde.
''Essaouira-Mogador, connue pour assurer refuge à tous les genres de musique, accueille le jazz et ses admirateurs, depuis quatre ans. Après la musique gnaouie et son grand festival d'Essaouira, qui traverse les frontières, le Printemps musical des alizés et le Festival des Andalousies Atlantiques, c'est au tour du jazz, dans toute sa diversité et sa relation avec l'Afrique'', explique Tarik Ottmani, président du bureau exécutif de l'Association Essaouira-Mogador.
Et d'ajouter que pour ses quatre ans, le ''Jazz sous l'arganier'' accueille l’Afrique dans toute sa splendeur, une occasion pour les férus de ce style musical de voir se côtoyer de grandes figures du jazz, venus des USA, de Russie, du Danemark, des Pays-Bas, du Mali et du Mozambique et bien entendu du Maroc, notant que la cité des alizés est engagée à offrir le temps de ce festival, un périple au coeur de l'histoire du jazz.
''L'Association Essaouira-Mogador garde son cap et ses fondamentaux, en mettant toujours en avant les jazzmen et les jazz-women du monde'', laisse savoir M. Ottmani, rappelant que l’événement a mis un point d’honneur en célébrant les artistes marocains et les jeunes talents, et ce depuis la première édition lancée en 2015. C'est dire que ce rendez-vous annuel tant attendu, offre l'occasion de mettre en valeur les nouvelles sonorités d’un jazz «made in Morocco» fusionnant, avec l’apport d’instrumentalistes venus d’ailleurs, les rythmes de la musique du monde et l’expérimentation des thèmes librement mélodiques du jazz.
Conçu pour le bonheur et le plaisir des aficionados de ce style de musique, «Jazz sous l’arganier 2018» sera rehaussé, cette année, par la participation à la soirée d'ouverture, d’un quintet orchestré par le guitariste Taha El Hmidi, qui sera accompagné dans cette belle aventure musicale, par Khalil Bensouda à la basse, Salim Akki à la batterie, Arman au piano, et Michael Sleem à la trompette. Les festivaliers seront par la suite conviés à apprécier un autre spectacle de haute facture, signé Aly Keita Trio, occasion de renouer avec un répertoire inédit de la musique afro-jazz avec cette fois-ci, Aly Keita au Balafon, Childo Thomas à la basse, et Marcel Van Cleef à la batterie. Lors de la seconde soirée prévue le samedi 29 décembre, les mordus de cette musique universelle auront la chance d'apprécier une prestation musicale exceptionnelle, autour du Blues et des rythmes afro-marocains, avec Corey Harris à la guitare, et Amine El Bliha à la percussion.
Et pour clore en beauté cette nouvelle édition, c'est le groupe ''Magic Spirit Trio'' qui envoûtera le public présent, en puisant dans le répertoire musical de Mogador Gnaoua Jazz, avec Majid Bekkas au guembri/luth, Goran Kajfes à la trompette, et Stefan Pasborg à la batterie. Avec cette programmation riche et soigneusement confectionnée, la cité des alizés tiendra, comme à l'accoutumée, toutes ses promesses d'être un espace d'humanisme et d'universalité où tout le monde se côtoie et se rencontre dans la convivialité et la fraternité les plus assurées.

A.A
Jeudi 27 Décembre 2018

Lu 727 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif