Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Escales artistiques marocaines en terre d’Afrique

"Afrikayna" lance la première étape au Sénégal




L'Association "Afrikayna" a lancé, lundi à Dakar, la première édition de son programme itinérant d'escales artistiques marocaines en terre d’Afrique avec la capitale sénégalaise pour première étape.
Riche d’une première expérience probante, lors de la semaine "Semaine 5:2", tenue en mai 2018 pour marquer son 5ème anniversaire, Afrikayna a mis au point un programme de rencontres itinérant qui consiste à présenter une sélection de professionnels et acteurs culturels du Maroc à leurs homologues du pays hôte.
L’initiative prévoit des rencontres professionnelles et des prestations artistiques, comme autant de fenêtres ouvertes sur les cultures et le patrimoine contemporain et traditionnel du Maroc et du pays hôte. Pour cette première expérience hors Maroc, le choix s’est porté sur la ville de Dakar qui accueille, du 21 au 27 octobre, des rencontres et rendez-vous pour la multiplication des ponts d’échanges des cultures urbaines et contemporaines, note un communiqué des organisateurs, relevant que l’objectif de cette action est de permettre un partage d’expériences des dynamiques artistiques des structures et artistes similaires de part et d’autre.
Pour Ghita Khaldi, co-fondatrice de l’Association Afrikayna, le choix du Sénégal est "une suite logique des échanges qui ont toujours existé entre les deux pays". L’expérience avec ce pays a démarré il y a plusieurs années dans le cadre d’un réseau artistique et culturel qui a intégré le Maroc, le Sénégal, la Mauritanie et le Mali, a-t-elle souligné à la MAP, notant que ce réseau fonctionnel "permet aux jeunes des cultures urbaines de rester en contact permanent et de créer chaque année des projets conjoints et des opportunités d’échanges pour les artistes et de présentations pour leurs travaux".
Plusieurs artistes sénégalais ont pu venir au Maroc dans le cadre de ce partenariat, de même que plusieurs projets ont accueilli des artistes du Maroc depuis la création d’Afrikayna, a-t-elle poursuivi. Et d’ajouter qu'"aujourd’hui, il nous a paru important de venir et d’échanger directement avec les porteurs de projets, les artistes et la société civile sénégalaise en apportant avec nous notre expérience et notre savoir-faire, toujours dans le sens du partage", parce que, a-t-elle enchaîné, "nous pouvons apporter des choses à la dynamique sénégalaise, mais nous pouvons apprendre énormément de choses de la vie culturelle et artistique de ce pays frère".
Encouragée et facilitée par "La Maison des cultures urbaines de Dakar" (MCU), premier centre dédié aux métiers des cultures urbaines qui hébergera la quasi-totalité des activités programmées, cette manifestation permettra d’être au cœur du mouvement urbain dakarois. La programmation et les échanges se feront, également, en partenariat avec l’Association Africulturban, organisatrice de festivals, de concerts et d’expositions, et véritable référence dans le milieu du hip-hop et des cultures urbaines, souligne la même source.
Côté marocain, en plus de l’équipe "Afrikayna" qui présentera les opportunités liées à ses divers programmes, la délégation en escale à Dakar comprend des artistes de divers disciplines, festivals et entités culturelles incontournables de la scène casablancaise et marocaine. L’Association EAC-L’Boulevard qui milite pour la promotion et le développement des musiques actuelles et de la culture urbaine au Maroc et qui organise, entre autres, le Festival L’Boulevard depuis 20 ans, et les deux principaux festivals de street art "le Festival Sbagha bagha" de Casablanca et le Festival "Jidar- toiles de rue", est notamment de la partie. Si les différents artistes et structures invités seront amenés à se rencontrer, échanger et établir des connextions artistiques pérennes, cette escale a avant tout pour but de partager avec les jeunes artistes et acteurs culturels dakarois, l’expérience marocaine à travers des ateliers, master class, des rencontres, projections et concerts.
Le choix du programme a été étudié conjointement avec les partenaires locaux et la priorité a été donné aux besoins et intérêts soulevés par les structures et artistes locaux dakarois.
Afrikayna prône, depuis sa création en 2013, la diversité, l’échange et le dialogue Sud-Sud par le prisme de la culture afin d’encourager la créativité et la modernité dans les domaines artistiques. Sa mission est de promouvoir et défendre les actions culturelles et l’importance des arts dans le processus de développement humain, social et économique sur le continent.

Jeudi 24 Octobre 2019

Lu 1358 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com