Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretiens parlementaires maroco-chiliens à Santiago


Le président de la Chambre des conseillers reçu par le ministre des Relations extérieures



Le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach, a eu, lundi à Santiago, des entretiens avec le chef de la diplomatie chilienne, Heraldo Munoz, axés notamment sur le renforcement des relations unissant le Maroc et le Chili.
Lors de cette réunion, tenue en présence notamment des membres de la délégation accompagnant M. Benchamach et de l'ambassadrice du Maroc au Chili, Kenza Elghali, le responsable marocain a mis l'accent sur la force des relations bilatérales multisectorielles et la nécessité de les développer davantage dans le futur. Et de souligner que la diplomatie parlementaire est à même de constituer un levier important dans le renforcement des relations entre Rabat et Santiago, rappelant dans ce sens le rôle du mémorandum d'entente signé entre la Chambre des conseillers et le Sénat de la République du Chili dans le renforcement de la coopération multilatérale.
De son côté, le ministre chilien des Relations extérieures a mis en exergue l'importance d'une diplomatie parlementaire forte permettant aux deux pays de développer leurs relations dans différents domaines, saluant à cette occasion la signature de cet accord entre les deux institutions parlementaires qui consolidera davantage, selon lui, les relations «distinguées» unissant le Chili et le Maroc.
D'autre part, le chef de la diplomatie chilienne a salué «la très bonne organisation» de la COP22 en novembre dernier à Marrakech, un rendez-vous planétaire auquel le Chili avait participé avec une délégation de haut niveau menée par la présidente chilienne Michelle Bachelet. Et de saluer la volonté du Maroc de renforcer ses relations avec le Chili à travers notamment cette visite de travail, la deuxième lors de l'année en cours.
A l’issue de ces entretiens, le président de la Chambre des conseillers a déclaré à l’agence MAP que les relations unissant le Maroc et le Chili sont appelées à se hisser au niveau d'un partenariat exemplaire au regard de la position qu'occupent les deux pays dans leur espace régional.
Il a ajouté que le mémorandum d'entente signé entre la Chambre des conseillers et le Sénat chilien est à même d'amener les bonnes relations bilatérales à un autre niveau pour instaurer un partenariat exemplaire entre les deux pays.
L'orientation adoptée par le Maroc sous la conduite de S.M le Roi Mohammed VI est basée sur la diversification de ses partenariats stratégiques et régionaux, a-t-il déclaré en soulignant que le Chili est une force économique émergente ayant accumulé une grande expérience dans le domaine démocratique suite à la période de la dictature, d'où sa spécificité particulière en Amérique latine.
Les Chiliens voient en le Maroc un pays qui se dirige avec despas fermes vers la consolidation de son édifice démocratique, une force émergente dans son espace régionale et une plate-forme vers l'Afrique, a fait savoir le président de la Chambre des conseillers, affirmant que le Chili est convaincu que le Maroc, sous l'impulsion de S.M le Roi, a accumulé des liens très forts avec le continent africain. Et d'ajouter que les responsables chiliens portent une grande estime à la position stratégique du Royaume en Afrique et «nous avons senti la disposition du Chili à renforcer ces relations à travers l'action parlementaire, une disposition que nous avons consolidé à travers la signature du mémorandum d'entente» qui sanctionne le processus d'édification des relations entre les deux institutions législatives.
Cet accord pose également les bases d'une forte coopération qui sera concrétisée à travers des projets et des plans d'action en relation notamment avec le partage des expériences entre le deux Chambres et le renforcement de la coopération bilatérale et multilatérale.
Les relations parlementaires entre le Maroc et le Chili sont basées sur le partage des mêmes visions concernant les défis auxquels les institutions législatives font face de par le monde, dans un espace en permanente mutation, caractérisé par la multiplication des défis transfrontaliers, a ajouté le président de la Chambre des conseillers.

Libé
Jeudi 20 Juillet 2017

Lu 775 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs