Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretiens maroco-hongrois à Budapest pour renforcer la coopération bilatérale

Istvan Hiller Le Maroc, un partenaire important de la Hongrie




Le ministre délégué en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha, et le ministre hongrois de l'Innovation et de la Technologie, Laszlo Palkovics, ont examiné lundi à Budapest les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de la recherche et la formation en rapport avec la gestion des ressources hydriques et les industries de haute technologie.
Les deux parties ont convenu lors de cet entretien d'accorder davantage d'intérêt à la coopération et aux échanges dans les domaines de la recherche scientifique et la formation académique concernant la gestion des ressources hydriques, l'industrie aéronautique et automobile qui constituent des domaines importants pour les économies des deux pays.
Dans une déclaration à la MAP, Driss Ouaouicha a indiqué que la réunion a porté sur l'intensification des efforts concernant la formation universitaire et la recherche scientifique dans le domaine de la gestion des ressources hydriques, qui constitue une problématique à laquelle font face les deux pays, et de l'industrie aéronautique et automobile compte tenu de leur importance économique.
Pour mettre en œuvre cette coopération, les deux responsables ont décidé d'encourager les chercheurs universitaires en vue de mener des études dans ces domaines et de tirer profit des expériences communes.
Selon le ministre délégué, il a été également convenu de mettre en place un mécanisme destiné à financer la mobilité des étudiants chercheurs dans les deux sens, rappelant la réunion entre les responsables universitaires des deux pays pour l'examen des moyens de donner corps à ces propositions et aussi d'accompagner les enseignants et les étudiants dans leurs recherches à l'avenir.
Pour sa part, le ministre hongrois a souligné dans une déclaration similaire que les deux pays disposent d'un grand potentiel pour développer la coopération bilatérale dans les domaines de la formation académique et la recherche scientifique, en ce qui concerne les secteurs prioritaires identifiés par les deux parties, la gestion de la filière agricole et la mise en place d'une industrie respectueuse de l'environnement.
Laszlo Palkovics a également indiqué que la Hongrie s'engage dans le cadre de cette coopération à relever à 150 au lieu de 100 actuellement, le nombre des bourses accordées annuellement aux étudiants marocains, outre l'augmentation des missions de recherche communes entre les établissements universitaires des deux pays, rappelant que l'Union européenne a consacré environ 1 milliard d'euros pour soutenir la recherche scientifique entre 2021 et 2027.
S'exprimant lundi lors d’un entretien avec Driss Ouaouicha, le vice-président de l’Assemblée nationale hongroise, Istvan Hiller, a, pour sa part, rappelé les relations politiques privilégiées entre les deux pays, soulignant que le Maroc est un partenaire important de la Hongrie en ce qui concerne l’échange scientifique et académique surtout dans les domaines à caractère économique.
 Il a salué les progrès réalisés par le Maroc dans divers domaines notamment l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, exprimant la disposition de l’Assemblée nationale hongroise à contribuer à mettre en place les mécanismes nécessaires pour développer la coopération bilatérale.
Istvan Hiller, qui devrait entamer, hier mardi, une visite de travail dans le Royaume, a, par ailleurs, indiqué que ces progrès ont fait du Maroc un leader régional et international dans de nombreux domaines comme les énergies renouvelables, soulignant la nécessité d’œuvrer pour un échange d’expériences et d’expertises à même d’établir un partenariat gagnant-gagnant qui tire profit de la position du Maroc dans son contexte afro-arabe, et de la position de la Hongrie dans la région des Balkans.
De son côté, Driss Ouaouicha a mis en exergue les efforts et les programmes ambitieux mis en place par le Maroc dans le domaine de l’enseignement supérieur et les progrès accomplis par le Royaume dans tous les domaines à la faveur d'une volonté politique pour renforcer son leadership africain et son statut de partenaire stratégique de l’Europe.
Le ministre délégué a également indiqué que le développement de la recherche scientifique et académique constitue l’un des leviers de promotion du développement socioéconomique dans tous les pays, notamment à travers l’accompagnement des grands chantiers stratégiques en fournissant les experts et les compétences nationales.
Driss Ouaouicha a, par ailleurs, noté que cette visite en Hongrie vise à développer la coopération et la recherche académique et à examiner les moyens d'assurer les mécanismes de financement, de soutien et d’accompagnement avec l'ensemble des partenaires.
Lors de cet entretien qui s'est déroulé en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc en Hongrie, Karima Kabbaj, et des membres de la délégation marocaine, les deux responsables ont convenu de contribuer aux efforts visant à réaliser le développement et à promouvoir le partenariat bilatéral.

Mémorandum d’entente

Un mémorandum d'entente a été signé, lundi à Budapest, entre le Maroc et la Hongrie avec pour objectif de raffermir la coopération académique et la recherche scientifique en vue de renforcer leur contribution au développement économique et social des deux pays.
L'accord signé par le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha, et le ministre hongrois de l’Innovation et de la Technologie, Laszlo Palkovics, vise également à définir les mécanismes et les conditions à même d'approfondir la coopération académique dans les domaines prioritaires notamment l’enseignement supérieur et la recherche scientifique.
Le mémorandum d'entente signé en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc en Hongrie, Karima Kabbaj, prévoit, en outre, la signature d’accords entre les universités des deux pays dans les domaines d’intérêt commun, notamment la mise en place de programmes d’étude et de sessions de formation, l’enseignement de la langue et de la culture hongroise dans les établissements d’enseignement supérieur marocains, et de la langue arabe et la culture marocaine dans les universités hongroises, le développement de programmes communs en matière de recherche scientifique et de transfert de technologie, outre l'encouragement de l'échange des enseignants et des étudiants chercheurs entre les deux pays.
Ce mémorandum d'entente, qui s’étale sur 3 ans, prévoit l’organisation en alternance chaque deux ans, d’un Forum académique dont la première édition sera tenue à Budapest, et la seconde à Rabat, ainsi que le lancement de projets communs dans le domaine de la promotion de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique liés à l’agriculture, l’énergie atomique, l’industrie automobile, la gestion des ressources hydriques, l’art et les technologies de l’information.
Les deux parties s’engagent, en vertu de ce mémorandum d’entente, à coopérer sur la base de l’égalité et du bénéfice mutuel afin d’échanger les résultats et protéger les droits de la propriété intellectuelle des recherches scientifiques réalisées conformément aux lois et aux systèmes en vigueur dans les deux pays.


 

Libé
Mercredi 27 Novembre 2019

Lu 1246 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com