Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Entretiens maroco-colombiens




Entretiens maroco-colombiens
L'ambassadeur du Maroc en Colombie, Farida Loudaya, a eu, mardi à Bogotá, un entretien avec la vice-présidente colombienne, Marta Lucia Ramirez, portant sur l’examen des moyens visant la consolidation du partenariat entre les deux pays, qui célèbrent cette année le 40ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques.
Lors de cette rencontre qui s’est tenue au siège du palais présidentiel, Mme Loudaya s’est félicitée de la singularité des relations qui lient les deux pays amis, en réitérant la volonté du Maroc de poursuivre cette dynamique de rapprochement entre Rabat et Bogotá dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant à travers l’organisation au Maroc, au cours de cette année, des travaux de la deuxième session de la Commission mixte maroco-colombienne.
La diplomate marocaine a également précisé que la tenue de cette importante réunion bilatérale, permettra incontestablement d’identifier de nouveaux secteurs d’intérêt commun, tels que le tourisme, l’artisanat et les énergies renouvelables, entre autres.
La deuxième session de la Commission mixte permettra en outre d’ouvrir de nouvelles perspectives plus ambitieuses en vue de poursuivre la consolidation de ce partenariat bilatéral au profit des deux pays, a-t-elle ajouté.
De son côté, Marta Lucia Ramirez a salué les nombreuses réformes et les grandes avancées réalisées au Maroc sous le règne de S.M le Roi Mohammed VI, aussi bien dans les domaines politiques, économiques que sociaux.
Consciente du fort potentiel dont regorgent les économies des deux pays, la vice-présidente a exprimé le souhait de voir renforcée la dimension économique du partenariat bilatéral, en soulignant l’importance de la mise en place des canaux de communication entre les secteurs privés du Maroc et de la Colombie.
Les deux parties se sont également félicitées de l’excellence des relations de coopération entre le Maroc et la Colombie, en réitérant leur volonté commune de renforcer davantage ce partenariat exemplaire tant sur le plan politique et économique qu’en matière de coopération culturelle et scientifique.
Elles ont relevé, dans ce cadre, la nécessité d’opérer une véritable diversification au niveau des produits échangés à travers, notamment, l’organisation de visites d’opérateurs économiques et l’échange d’informations concernant les nombreuses opportunités d’affaires proposées par les marchés respectifs.

Vendredi 3 Mai 2019

Lu 579 fois


1.Posté par Nasser le 02/05/2019 18:34 (depuis mobile)
Normalement il y a des possibilités de collaboration immenses entre les deux pays. L'un en Afrique et l'autre en Amérique latine dominent le marché d'une certaine plante. Un échange d'expérience est souhaité.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com