Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Driss Lachguar loue Pedro Sanchez pour son courage et son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

L’IS réitère son engagement pour des solutions humanitaires et durables aux conflits mondiaux


Mourad Tabet
Vendredi 8 Juillet 2022

Pedro Sanchez affirme qu ’il est un grand ami du Royaume du Maroc et le plus grand défenseur des relations entre les peuples espagnol et marocain

Khaoula Lachguar et Aïcha El Gourgi, membres du Bureau politique de l’USFP, s ’ entretiennent avec des délégations de partis affiliés à l’Internationale socialiste
Khaoula Lachguar et Aïcha El Gourgi, membres du Bureau politique de l’USFP, s ’ entretiennent avec des délégations de partis affiliés à l’Internationale socialiste
Une délégation de l’USFP a pris part à la réunion du Conseil de l’Internationale Socialiste qui s’est tenue les 7 et 8 juillet aux Nations unies à Genève sous le thème «Notre engagement pour des solutions humanitaires et durables aux défis mondiaux».

En marge de cette réunion, la délégation ittihadie, composée de Khaoula Lachguar et Aicha El Gourgi, membres du Bureau politique de l’USFP, a eu de nombreuses discussions avec les délégations des autres partis socialistes, dont notamment celle du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) dirigée par Pedro Sanchez, ainsi que d’autres délégations de partis de pays arabes ou africains comme le Congo, le Sénégal et le Burkina Faso.

La délégation marocaine a transmis une lettre du Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, à Pedro Sanchez, louant son courage, son soutien à l'intégrité territoriale marocaine et le fait qu’il ait affirmé dans sa lettre adressée à S.M le Roi, Mohammed VI, le 23 mars 2022, que l'initiative marocaine d'autonomie est la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour mettre fin au conflit artificiel.

Pour sa part, Pedro Sanchez, chef du gouvernement espagnol et leader du PSOE, a exprimé sa joie de rencontrer la délégation de l’USFP, indiquant qu’il est un grand ami du Royaume du Maroc et le plus grand défenseur des relations entre les peuples espagnol et marocain, et de leur destin commun.

L’on rappellerait à ce propos l’interview accordée par le Premier secrétaire de l’USFP au fameux quotidien espagnol, ABC, en avril dernier à la veille de la visite de Pedro Sanchez au Maroc.

Dans cet entretien, il a salué la nouvelle position de l’Espagne considérant le plan d’autonomie marocain comme était l’unique solution à la question du Sahara marocain.
« Nous sommes heureux que nos amis espagnols, du Parti socialiste ouvrier en particulier, soient parvenus à dépasser le legs franquiste et à tourner la page impérialiste, car les leaders socialistes en Espagne sont des fin connaisseurs de l’histoire et des considérants de ce conflit, de même qu’ils sont conscients que le développement, la stabilité et la sécurité profitent essentiellement à l’humain, et l’humain, ici, c’est cet ensemble de filles et de fils du Sahara marocain et de toute la population jouissant pleinement du climat de stabilité, de sécurité et de progrès que connaît la totalité des régions du sud marocain », a affirmé Driss Lachguar dans cet entretien.

Le dirigeant ittihadi, qui entretient de bonnes relations avec les socialistes du PSOE, a considéré que l’Espagne a fait preuve d’intelligence stratégique dans sa lecture des mutations survenues en Méditerranée, ce qui l’a conduite à opter pour le bon côté de l’histoire, ouvert sur l’avenir, la prospérité et la paix.

Il y a lieu de souligner que le Conseil de l’IS a abordé, lors de sa réunion, trois sujets d’une extrême importance, à savoir la contribution à la paix et la sécurité internationale sur la base d'objectifs communs, de principes et de règles partagés; au renforcement de la démocratie et la défense des droits fondamentaux; et la détermination à faire face aux crises mondiales (la pandémie, les changements climatiques, l'économie, la migration et les réfugiés).

Intervenant au nom de l’USFP lors de cette réunion, Aicha El Gourgi a souligné que « les défis sont communs à tous les pays, et nécessitent des réponses communes. L'ancienne politique réactive ou unilatérale de certains pays pour maintenir une bulle de sécurité n'a pas été efficace. Elle n'a pas servi à favoriser la confiance mutuelle, ni à consolider la coopération entre les pays ».

Elle a relevé que  « l'engagement du Maroc pour la paix est ferme et décisif, comme il le démontre face aux atteintes constantes à son unité territoriale», affirmant que Rabat offre «des alternatives pacifiques et crédibles aux personnes bernées dans les camps de Tindouf, leur proposant un retour en toute sécurité dans leur pays à bras ouverts dans le cadre d’un plan d'autonomie avancée pour les provinces du Sud. Ce plan a été soutenu par les plus grandes démocraties occidentales et notamment sous des gouvernements de gauche ou de centre-gauche (France, USA, Allemagne, Espagne) mais également par plus de 25 pays africains, l’intégralité des pays de la Ligue arabe (hors Algérie) et plusieurs pays latino-américains et asiatiques».

Elle a également rappelé «le grand travail que le Maroc a accompli, et qu’il accomplit toujours, sur les points exposés, avec l'engagement de respecter le droit international et de préserver la paix et la sécurité», soulignant que «le Royaume du Maroc a adopté, pendant la pandémie, une série de politiques, afin d'atténuer l'impact économique engendré par l'urgence sanitaire. Il a également été l'un des premiers pays à commencer à vacciner ses citoyens (gratuitement), atteignant un taux de vaccination de plus de 90 % (en deux doses) ».

Mieux encore, le Maroc, dans le cadre de la coopération bilatérale et de l'aide internationale, a fourni des doses de vaccins à d'autres pays africains ».

Mourad Tabet 


Lu 6936 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS