Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

« Doroscom », une plateforme d’e-learning dédiée aux métiers de la construction au Maroc

Proposer des opportunités de formation adaptées aux exigences du marché de l’emploi et à l’évolution du secteur


Alain Bouithy
Jeudi 2 Décembre 2021

« Doroscom », une plateforme d’e-learning dédiée aux métiers de la construction au Maroc
Renforcer les compétences et relever les défis de l’industrie de la construction au Maroc. Tels sont les objectifs poursuivis par « Doroscom » (« vos cours » en langue arabe), la plateforme numérique nouvellement mise en place par le Centre des techniques et matériaux de construction (CETEMCO).

Fruit d’un partenariat avec l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), dans le cadre d'un programme NOOC (Nassiv Open Online Course), « Doroscom » est la première plateforme d’e-learning au Maroc dédiée au secteur de la construction.

Grâce à ce dispositif de cours en ligne, étudiants, cadres, salariés, commerciaux et chefs d’entreprise marocains désireux de faire carrière ou de se perfectionner dans les métiers de la construction peuvent désormais bénéficier du savoir-faire et de l’expertise de haut-niveau des experts et formateurs du CETEMCO.

Conçue comme un cadre de formation et d’accompagnement, la plateforme initiée par CETENCO « propose des formations adaptées aux exigences du marché de l’emploi et à l’évolution des métiers dans le secteur de la construction», ont souligné les responsables du Centre lors d’une rencontre tenue récemment à Casablanca et marquant le lancement de la plateforme numérique.

« La formation fait partie des missions assignées au Centre depuis sa création », a confié Saïd Bouanani, directeur général de CETEMCO. Il « a toujours assuré des formations à distance pour les entreprises relevant de son secteur, à travers des séminaires, des ateliers et des stages », a-t-il rappelé.

Il se trouve que depuis quelques années, « nous avons considéré qu’il fallait surfer sur la vague de digitalisation du monde entrepreneurial pour approcher la formation des utilisateurs », a-t-il poursuivi précisant que les formations sont dispensées en français.

« La formation est accessible avec très peu de moyens puisqu’aujourd’hui tout le monde a un Smartphone, un portable ou un PC et dispose d’une connexion 4G ou d’un accès wifi. Les candidats peuvent donc à tout moment se connecter et profiter de cette formation qui et touchent différentes disciplines», a-t-il ajouté.

Au cours de cette rencontre, à laquelle ont pris part des acteurs du secteur de la construction, les intervenants ont indiqué que ce dispositif « vise un public plus large par rapport aux formations dispensées habituellement par le CETENCO depuis 1997 ».
Etant donné que la formation traite de sujets spécifiques, il est toutefois important de préciser qu’elle n’est pas destinée au grand public.

En effet, « cette formation s’adresse aux professionnels évoluant dans le secteur de la construction et le secteur industriel de matériel de construction. Elle s’adresse également aux étudiants en génie civil ou en génie des matériaux des universités, écoles d’ingénieur ou des établissements de formation professionnelle dont les étudiants ont envie de débuter leur carrière dans le secteur de la construction », a précisé Saïd Bouanani.

Formation qui, au final, profitera à un secteur de la construction en pleine mutation qui a tant besoin d’une main d’œuvre qualifiée et formée « afin de répondre d’une part aux exigences normatives, sécuritaires et réglementaires et d’autre part à la modernisation des procédés et matériaux utilisés », comme ils l’ont  fait savoir.

Pour Mehdi Maachi Haddou, vice-président de l’Association marocaine de l’industrie du béton (AMIB), « en tant qu’industriels, cette initiatives est pour nous plus réaliste parce qu’elle participe à augmenter et améliorer le niveau des chantiers ».

Ce n’est pas tout. Selon lui, la plateforme « Doroscom » contribue également à « l’éducation de nos étudiants techniciens ou ingénieurs qui dans leur parcours académique ne sont pas forcément confrontés à ces problématiques et qui constituent des manques à leur formation. Cette formation permet donc de rehausser leur niveau. Tout comme celui des cadres, salariés des entreprises qui sont parfois focalisés sue ce qu’ils font et manquent de culture générale par rapport à d’autres produits du secteur ».

Au Maroc, il est évident que le secteur de la construction absorbe une grande partie de la main d’œuvre. A titre de rappel, entre 2011 et 2020, l’emploi dans le secteur BTP a maintenu une tendance haussière annuelle variant de 984.000 à plus de 1.152.000 personnes employées, participant ainsi à réduire significativement le taux de chômage.

Créé en décembre 1996, à l’initiative des fabricants des produits et d’entreprises de construction, avec l’appui de l’Etat Marocain à travers le Ministère du Commerce et de l’Industrie, CETEMCO est un organisme d’appui technique aux entreprises du secteur de la construction depuis plus de 20 ans.

Cette association interprofessionnelle s’assigne comme missions : le développement de la qualité, le renforcement de la productivité et la promotion de la sécurité et de la protection de l’environnement. 

Soulignons qu’un certificat de formation professionnelle récapitulant tous les programmes suivis par les candidats est délivré au terme du cursus pour certains cours et que les entreprises peuvent bénéficier de tarifs de groupes (1500dh) au lieu de 2000dh pour le plein tarif contre 500 dh pour les étudiants.

Alain Bouithy


Lu 1842 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS